Menu

HFF , Ces lundis où je m'ennuie


Le PJD , le virus et l'avocat du diable ..



Initialement prévu ce dimanche , le Conseil national du PJD a été annulé tout bonnement et sans aucune forme de sommation.

HFF , Ces lundis où je m'ennuie
Officiellement , ou officieusement , franchement on ne sait pas , cette réunion qui avait été convoquée pour permettre au parlement du parti de contester , ou tout au moins de disserter , à propos des accords de coopération signés par le Royaume du Maroc et Israël au courant de la semaine dernière au Palais Royal de Rabat , eh bien cette réunion a été annulée en raison de la situation sanitaire.
 
Faute de combattants , la bataille n'a pu avoir lieu et ainsi nos amis du PJD ont pu étouffer dans l'oeuf la polémique de trop , voire même la goutte qui risquait de faire déborder le vase .
 
Le PJD a certainement réussi à esquiver une tempête , et pire une crise interne, qui menaçait de durablement diviser le parti. 
Nos amis Islamistes auraient pu disserter cependant en Webinaire ,  quoique les joutes verbales propres à un meeting populaire aiment bien la foule qui procure ce sentiment de force juste parce qu'on est nombreux. 
 
En fait , et je peux me tromper et dans ce cas excusez-moi de me fourvoyer , mais l'excuse ou l'alibi plutôt du Covid pour faire l'impasse sur ce Conseil National constituait une trop belle occasion à la direction du parti pour noyer la tempête annoncée dans un verre d'eau. 
 
Au PJD , on ne peut être bête ou du moins pas à ce point , alors on a vite compris que rien ne servirait de sortir du gouvernement ou de faire sortir SaadEddine ElOtmani de la tête du parti alors que l'histoire retiendra que c'est le chef du gouvernement PJD qui a signé des accords de coopération avec Israël
.
Pactiser avec le diable ..
 
En réalité , dans les coulisses on assure que c'est plutôt la sortie de Abdelillah Benkirane qui a ramené à la raison les militants islamistes  et le calme dans la maison PJD. 
 
A quoi bon , effectivement , acculer le chef du gouvernement à la démission si cela risque d'être interprété comme un déni des accords qu'il vient de signer !? 
Comme la porte la mieux fermée est certainement celle qu'on peut laisser ouverte , ces messieurs ont parfaitement compris que ce qu'ils avaient à se dire ne risque pas d'être plus beau que le silence , et puis franchement entre nous il n'y a que les imbéciles qui ne changent jamais d'avis .  
Un communiqué officiel du PJD aurait permis de dissiper tous les malentendus , surtout pour les médias étrangers qui nous attendent au tournant,  mais en matière de transparence il ne faut pas apparemment en demander trop non plus  !
 
God Save the King.
 
Et puis , les bases du parti doivent -elles absolument être tout le temps d'accord avec les décisions du chef du gouvernement !? 
Du temps où il officiait à l'Elysée , même si comparaison n'est pas raison , François Hollande avait affirmé qu'il était président de tous les français et non pas du Parti Socialiste , et qu'il était amené à prendre des décisions quant au choix de politiques économiques et sociales dans "  l'intérêt de la France"  .
 
Pour la petite histoire , le PS lui refusera de briguer un second mandat l'invitant à se présenter aux primaires du parti socialiste. Chose qu'il vivra tel un affront et annoncera son renoncement . 
 
Ce n'est pas pour insulter l'intelligence de la base du PJD , mais quelque fois l'intérêt du pays dépasse les contingences partisanes et les mesquins calculs de militants aveuglés par la ferveur populaire et il revient , in fine ,  à la sagesse du Chef d'état de conduire les rênes de la Nation et trancher dans le vif conformément aux intérêts suprêmes du pays 
Rien que pour cela , God Save the King.








Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté