Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search




HFF. Cafouillages


On ne va pas se mentir ni vous mentir , et ne comptez pas sur nous pour nous voiler la face mais il est un fait que la campagne électorale n'intéresse pas grand monde !



Dans la conjoncture actuelle , les familles ne savent pas si elles doivent faire vacciner leurs enfants , si elles peuvent le faire sans risques et si leurs enfants pourront avoir une scolarité normale et eux, la vie normale .
 
Deux ans de crise sanitaire sont certainement passés par là , et puis sans meeting , sans prospectus et encore moins de porte à porte , seuls ceux qui ont pu rattraper le coup sur les réseaux sociaux ont pu dire qu'il y a une vie politique après le Covid ..
 
Effectivement , les partis et les candidats qui ont gardé le contact avec les populations , pas seulement à travers les réseaux sociaux , auront certainement une longueur d'avance .
 
Sinon , beaucoup avaient brillé par leur absence et leur silence et ne se sont absolument pas manifestés pour soutenir ceux et celles qui se sont retrouvés dans la détresse ces deux dernières années .
 
Le pire , c'est qu'en général les marocains ont une image très négative de leurs députés , qu'ils considèrent interessés par les privilèges et la rente parlementaire.

Une image que presque personne n'a cherché à changer !

 
Les marocains ne sont ni dupes ni bêtes , ils connaissent très bien les responsables politiques qui exploitent la pauvreté et la misère et en ont fait , sans vergogne , un vulgaire fonds de commerce ..
 
Et ils savent reconnaître ceux qui ont profité de la crise pour s'enrichir davantage ..
 
Dans les deux cas , il s'agit de partis de l'actuelle majorité gouvernementale qui n'ont pas hésité à utiliser l'arme des aides alimentaires ciblées comme moyen de chantage politique mesquin et immoral . 
 
Il y a les irréductibles abstentionnistes qui ne voteront en aucun cas et quel que soit le prix à payer , ceux qui aimeraient bien voter mais qui n'ont pas pu s'inscrire dans les listes électorales ou n'ont pas reçu leur carte d'électeur , et ceux qui ne sont même  pas au courant qu'il s'agit d'élections législatives , régionales et communales !

Et malheureusement , ils doivent être trop nombreux !
 
Le cafouillage est à craindre et  ,bien entendu , par conséquent un gros pourcentage de bulletins blancs  ou nuls demeure très probable.
 
Et puis n'oublions pas ceux qui vont carrément boycotter ce rendez-vous électoral soit en raison du risque sanitaire soit du fait de l'inquiétude liée à la rentrée scolaire et la vaccination des enfants  !
 
Le risque est grand de voir un nouveau parlement , et donc une nouvelle majorité gouvernementale , élus seulement par une minorité de citoyens 
 
Même si cette situation n'est pas inédite et que nous avons pris l'habitude .
 
En attendant , peut être que le bilan du gouvernement a été analysé d'une manière ou d'une autre , sous un angle ou un autre , mais cependant la coalition ou majorité qui a sévi ces dernières années ne va rendre aucun compte ni devant le parlement , mais peut être que les citoyens vont sanctionner les partis qui  la composent .
 
On parle , effectivement , très souvent d'un gouvernement Islamiste , mais cependant il y a trois gros départements dirigés par le RNI avec Akhanouch à l'agriculture , ElAlami au commerce et l'industrie et Benchaaboun aux finances . 
 
Un parti qui avait utilisé les épiceries comme alibi ou prétexte pour justifier sa croisade contre une enseigne turque .
 
Mais depuis , les épiciers ont été oubliés et abandonnés à leur sort .
 
Si le désenchantement d'une certaine frange de la population est compréhensible , le désintérêt et le scepticisme s'expliquent par le fait que les promesses  et les slogans de campagne électorale auront beaucoup de mal à convaincre .
 
Surtout chez ceux qui se sont découverts avec la crise sanitaire une vulnérabilité économique , qui ont vécu la détresse sociale , qui ont carrément perdu leur emploi ou leur revenus , et qui ont vu leur entreprise en arrêt d'activités .
 
Redonner confiance à ceux-là sera franchement une tâche ardue .
Les citoyens ont besoin d'alternatives crédibles et de solutions urgentes pour avoir les moyens
d'assumer leur pleine citoyenneté au lieu de subir les politiques publiques , sans quoi participer aux élections n'est plus qu'un exercice qui va consacrer , ou pire aggraver et accentuer le fait qu'une grosse partie de la classe politique va demeurer coupée du peuple ! 
Ainsi , le renouvellement des élites risque de rester longtemps encore un vain et creux slogan si la culture politique ne change pas
 
Gare aux cafouillages..
Le sort en est jeté .





Hafid Fassi fihri
Hafid Fassi Fihri est un journaliste atypique , un personnage hors-normes . Ce qu'il affectionne,... En savoir plus sur cet auteur
Mercredi 1 Septembre 2021

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 11 Août 2022 - 06:45 De la lucidité à l’action

Billet



Magazine créé avec Madmagz.