Menu

HFF .Ces Lundis oû je m'ennuie . Tous inégaux face à la vie , tous égaux devant la mort


Face à l'adversité et aux aléas de la vie , nous sommes malheureusement inégaux .Et certains encore davantage.



Le pire , c'est qu'il faut accepter , la mort dans l'âme ,dans la résignation et l'impuissance cette triste réalité.

HFF .Ces Lundis oû je m'ennuie .  Tous inégaux face à la vie  , tous égaux devant la mort
 
Nous demeurons cependant tous égaux devant la mort et rien ne changera jamais cette loi implacable qui ne fait aucune différence entre les dignitaires du régime , les barons locaux , les commis de l'état ou le plus vulgaire des pauvres bougres les plus démunis dans le douar le plus défavorisé. 
 
Le Maroc des inégalités inégalables 
 
Et depuis le début de la pandémie et de la crise sanitaire , on a pu constater l'ampleur des inégalités sociales et des disparités entre régions en matière de structures sanitaires , d'accès aux soins de santé et d'inégalités lorsqu'il s'agit de trouver une place à l'hôpital où un lit en urgences ou en réanimation . 
 
Effectivement , ces derniers mois il valait mieux faire partie des nantis et des privilégiés .
 
Franchement , j'ai absolument honte de devoir l'écrire et carrément honte  pour ce pays mais ces derniers neuf mois , un parlementaire ou un commis de l'Etat avaient plus de chances d'avoir une chambre à l'hôpital . Et ceux qui ont un compte en banque bien garni ont eu plus de facilités pour être admis en clinique , quitte à s'acquitter de deux ou trois mille dirhams de corruption auprès d'intermédiaires mafieux que les autorités ont laissé traficoter en paix .
 
Chassez le naturel , il revient au galop.
 
La Covid 19 a joué un très drôle de tour à la Commission spéciale pour le nouveau modèle de développement puisque soudainement ses travaux qu'on voulait mettre en relief et au premier plan , ont été rapidement relégués aux seconds plans par l'urgence sanitaire.
La commission a été effectivement rattrapée par la triste réalité tant ce désaveu était un véritable camouflet pour tous ceux , au gouvernement comme en dehors, qui n'en finissent plus de  dissimuler la vérité derrière l'arbre qui cache la forêt d'une précarité rampante , et d'inégalités scandaleuses.
 
 Et quelles que soient les conclusions de cette commission , elle devra surtout retenir les leçons de ce qui s'est passé dans notre pays l'année passée car ce serait une grosse erreur d'occulter la nouvelle conjoncture et les déficits flagrants qui ont été mis à nu sans parler des défaillances de nombreux départements. 
 
Et vous pourrez toujours compter sur nous pour faire nos observations , sans obséquiosité aucune et sans faire les béni Oui-Oui car de la même manière que nous avons soutenu que la reprise des relations diplomatiques avec Israël était dans l'intérêt suprême de l'état , il faut également affirmer que c'est dans le même intérêt suprême de l'état qu'il importe de désamorcer la bombe sociale , car , faut-il vous le rappeler , le Hirak du Rif est né au départ de simples revendications sociales suite à un hôpital inauguré par Sa Majesté qui ne fonctionnait toujours pas des mois après !
 
Qu'on ne peut construire une économie solide sur une société en ruines   , et qu'on ne peut continuer à entraver la moralisation de la vie politique et la promotion de l'égalité des chances.
 
Et puis , il y a urgence à atténuer les inégalités flagrantes et les disparités entre régions car chaque partie du Royaume devrait avoir en principe sa part de développement et pour cela , les fruits de la croissance doivent profiter à tous les enfants du pays à travers une réparation juste des richesses.
 
Pour cela , que la politique cesse d'être le moyen le plus sûr d'avoir accès aux privilèges indus  et aux rentes que rien ne justifie , car le Maroc ne pourra plus fonctionner normalement à plusieurs vitesses.
 
Ceci n'est pas une pré-campagne électorale , car sans faire de politique ou bien alors à ma façon , j'estime que le parti de l'Istiqlal devra assumer ses responsabilités et militer par tous les moyens pour la promotion des principes de  l 'égalitarisme , la doctrine chère à Feu Allal el Fassi . 
 
L'égalité des chances dans la vie , à l'école, à l'hôpital et face à l'emploi et l'égalité des chances devant la mort : voilà le seul modèle de développement dont le Maroc a besoin aujourd'hui. Tout le reste n'est que littérature , une très mauvaise littérature.
 
Par Hafid Fassi Fihri 
 


 





Hafid Fassi fihri
Hafid Fassi Fihri est un journaliste atypique , un personnage hors-normes . Ce qu'il affectionne,... En savoir plus sur cet auteur
Dimanche 3 Janvier 2021

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Juin 2021 - 20:44 Le Bakour et le zaatar !




Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html





L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site