Menu

HFF. Ces lundis où je m'ennuie : Une journée pour les femmes, une nuit pour l'homme !


Bonjour provocation. Mesdames si votre chéri est macho, si votre moitié est sexiste , ne vous offusquez surtout pas du contenu de ce billet .



HFF. Ces lundis où je m'ennuie : Une journée pour les femmes, une nuit pour l'homme !
Fini le 8 mars . Le quotidien a repris le dessus . Avec ces préoccupations et ses soucis. Pour ces dames, la récolte n'a pas été extraordinaire. Des promesses. comme toujours . Des voeux de circonstance . Des presque promesses électorales avant l'heure. 
 
Et puis , chassez le naturel il revient très vite au galop.
Franchement , ce 8 Mars ce n'est même pas un jour férié et vu le nombre de femmes qui se font répudier car elles ne respectent pas leurs obligations , est-ce drôle ou malin d'insister sur les droits des femmes au mépris des obligations !? 
 
Soit nos femmes sont bien naïves , soit elles sont parfaitement conscientes et font la comédie car la vraie vie ne se vit pas sur les plateaux de télévision ou dans les réseaux sociaux. 
 
Certes , la société marocaine n'est pas aussi patriarcale qu'il y a cinquante ans , mais le moins que l'on puisse dire est que l'évolution des mentalités et la libéralisation des moeurs ne se sont certainement pas faites de la même manière et encore moins de manière uniforme aux cinq coins du Royaume .
 
Quant à nous les pauvres diables , ne faut- il pas être héroïque pour garder une même femme toute sa vie et rester fidèle en plus et par dessus le marché !? 
 
Nous les hommes , nous nous sacrifions énormément pour nos épouses , nos enfants et nos familles et il n'y a qu'à voir tous ces pauvres bougres qui travaillent plus de douze heures par jour pour un salaire de misère , et ceux qui passent la journée et une partie de la soirée dans l'épicerie pour gagner une vie perdue d'avance puisqu'ils l'ont raté  . 
 
Comme il y a des centaines de milliers de femmes qui luttent contre la violence sociale et économique , contre les injustices , la précarité , l'exclusion , le harcèlement et les agressions en tous genres ! 
 
A proprement parler , mesdames , il n'y a pas de question féminine au Maroc en dehors de la condition des femmes défavorisées qui n'ont pas eu droit à une éducation de qualité et qui souffrent des mêmes maux qui accablent les classes laborieuses et laissées pour compte puisque vulnérables socialement et économiquement.

Par ailleurs , la majorité des femmes , même diplômées , qui sont au chômage ne cherchent pas forcément à trouver un emploi !
 
Alors de ce point de vue , au lieu de célébrer la femme une fois par an juste pour faire dans le politiquement correct , attelons -nous plutôt à rendre hommage  tous les jours à l'être humain sans distinction de sexe ou de classe sociale ! 
 
Pour cela , plaidons pour moins d'inégalités et militons pour plus de justice sociale et davantage de justice tout court.
 
C'est bien celui - là le  seul modèle qui permettrait à ce pays de faire des progrès immenses en matière de développement humain :
une révolution culturelle et un projet de société où chaque citoyen serait investi puisque actionnaire , où les droits seront garantis pour les femmes et les hommes , et où l'éducation sera la même pour tous nos enfants .
 
Bien sûr, je prends le risque de me faire mal comprendre mais il n'y a de pire sourd que celui qui ne veut entendre. 
 
Sinon ,  il n'y a  jamais pas de fumée sans feu et qui sème le vent récolte la tempête . 
 
La somme des normes sociales et culturelles qui nous gouvernent sont certainement le fruit d'un ancrage ancestral et traditionnel que même la politique et la Moudawanna n'ont pas réussi à changer.
 
Alors franchement , une journée pour les femmes c'est bon , mais nous les hommes donnez-nous une seule nuit ! 
 
Pour les milles et une nuit , on attendra en espérant car chaque homme a dans sa tête un harem secret.
 
Pour le reste , si l'irrespect et l'irrévérence faites aux femmes , et surtout au statut qui devrait être le leur,  semblent irréductibles c'est juste que le système éducatif et la morale religieuse , lorsqu'il en est question toutefois , ont failli à leur mission qui est celle d'inculquer des valeurs .
 
Tout le reste n'est que mauvaise littérature car le jour où la nuit tombera et que jaillira la lumière , toutes les journées seront celles des femmes et des hommes..
 
Voilà c'était juste un clin d'oeil à toutes ces femmes trop intelligentes et qui renoncent très tôt à mener des combats inutiles pour des causes qui n'en sont même pas une !
 
Hafid Fassi Fihri



Hafid Fassi fihri


Rédigé par Hafid Fassi fihri le Dimanche 14 Mars 2021

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Avril 2021 - 09:11 Non, c’est sans regrets

Vendredi 16 Avril 2021 - 01:48 HFF. Avec tous nos regrets



 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté