Menu

HFF: Des grands Stades pour quoi faire ?


Avec tous ces grands Stades construits à coups de centaines de millions de dirhams et les incessantes rénovations à répétition qui engloutissent des budgets conséquents , il y a énormément de questions qui entourent ce qui a bien l'air d'un manège que rien ne vient perturber .



HFF: Des grands Stades pour quoi faire ?
Hormis le complexe Mohamed 5 , ancien stade d'honneur rebaptisé et rénové à plusieurs reprises , et le complexe Moulay Abdallah de Rabat construit par la Chine pour les Jeux Méditerranéens de 1983 , c'est la FIFA qui avait conseillé ou ordonné au Maroc de construire des stades au lieu de présenter des maquettes à chaque candidature à la Coupe du monde. 
 
Depuis, les nôtres ont pris la FIFA au mot et on a construit les stades de Marrakech , de Tanger , d'Agadir et de Fès et on a rénové ceux de Laayoune et d'oujda. Et en passant , en même temps le Maroc est devenu l'éternel candidat à la candidature. Sauf que le Maroc n'organisera aucune compétition internationale , pas même une Coupe d'Afrique et encore moins une Coupe du monde des catégories des jeunes ou du football féminin.
 
Mais depuis , ces stades sont devenus de véritables gouffres financiers . Non seulement ces investissements se sont révélés non rentables puisque rien n'a été fait pour les rentabiliser , mais ces stades sont trop souvent fermés pour rénovation avec des budgets faramineux à la clé . 
Déjà en temps normal , il n'y a que le complexe Mohamed 5 de Casablanca qui réalise des records d'affluence avec le Raja et le Wydad qui ont des millions de fans , mais que dire aujourd'hui après dix mois de huis clos et aucune recette pour les clubs . 
Le complexe de Rabat , quant à lui ,  n'est complet qu' une fois par an pour la finale de la Coupe du Trône et encore , pour l'occasion l'entrée est soit gratuite soit sur invitation . 
 
Laissons de côté le lobby des travaux publics qui trouve toujours le moyen d'avoir des relais qui leur permettent de construire tous azimuts car il y a des marchés juteux à prendre y compris pour les rénovations , mais comment a-t-on pu doter le pays d'infrastructures sportives de haut standing international sans prendre la peine de mettre en place le business modèle qui va avec !? 
 
S'il ne s'agit que de volonté politique , on ne peut pas toujours et tout le temps attendre que ce soit Sa Majesté en personne qui prenne toujours les décisions. Sinon à quoi servent , les décideurs, les gestionnaires et les ministres ? 
 
A ce sujet , il faudra  , tôt ou tard,  même si le plus tôt serait le mieux , ouvrir un débat sur le rôle et les compétences du ministère de la jeunesse et des sports car franchement il y a énormément de points de discorde à remettre en question des fois où il serait question de mettre en place une véritable stratégie de développement des Sports avec les infrastructures qui vont avec.
 
Et puis franchement , il faut dire que nos stades ne sont pas du tout aux normes des standings internationaux  . 
 
Pour ceux qui ont la mémoire courte et qui ont déjà oublié la mascarade du complexe de Rabat avec le tristement célèbre Ouzzine , mardi dernier le complexe Mohamed 5 s'est transformé en piscine au moment où beaucoup de pelouses dans nos stades sont très souvent de véritables champ de patates .
Il y a donc un problème certain et flagrant au niveau de la compétence et la qualité de la gestion à ce sujet tant au niveau de la Sonarges ( la société qui gère les stades propriétés du département de la JS )  que chez Casa Events qui gère le stade de Casa propriété du Conseil de la ville , car régulièrement des marchés de rénovation des pelouses sont octroyés  pour des millions de dirhams sans que la qualité ne soit revue à la hausse puisque chaque année le même problème resurgit . 
 
Sans oublier que les clubs louent très cher ces stades et ont souvent la désagréable surprise de les voir indisponibles durant des mois , quand ce n'est pas toute la saison. Le fait est que les clubs n'ont franchement pas besoin de ces grands Stades mais juste de terrains du genre de ceux du Fus et de Berkane .
 
On peut même se demander si certains conseils de la ville , le ministère de la JS et autres intervenants ne se servent pas des stades comme prétexte ou alibi pour détourner légalement l'argent public ?
 
Notre pays souffre d'une flagrante absence d' hiérarchisation des priorités dans la gestion de la chose publique et dans le processus d'élaboration de la prise de décision. Et les récentes actualités en rapport avec la crise sanitaire ont montré l'étendue des déficits à combler en matière d'accès aux soins de santé ou en ressources humaines. In fine , en conclusion , non seulement nos grands Stades ne servent absolument à rien , sauf à l'octroi régulier de marchés de rénovation , mais en plus jamais ô grand jamais on n' a demandé aux clubs de football s'ils ont vraiment besoin de grands Stades ou juste de terrains pouvant contenir vingt à trente mille places assises .
 
A un certain moment , il faudra arrêter les dégâts et repartir sur de bonnes bases car on ne pourra pas éternellement se moquer des clubs de football , des fans et amateurs  du ballon rond sans qu'on ne prenne la peine de demander aux responsables de cette mascarade de rendre des comptes.
 
 Et puis surtout , il faudra effectuer les contrôles et audits nécessaires : n'est ce pas messieurs de la Cour des Comptes !?
 
Par Hafid Fassi Fihri 
   





Rédigé par le Jeudi 7 Janvier 2021
Hafid Fassi fihri
Hafid Fassi Fihri est un journaliste atypique , un personnage hors-normes . Ce qu'il affectionne,... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 10 Mai 2021 - 19:05 Covid-19 : Me revoilà encore perdu !

Lundi 10 Mai 2021 - 09:10 La ‘Covidia dell’arte’



 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté



Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html





L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site