Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search




HFF. La chute annoncée du PJD ..


Les images du chef du gouvernement Saad Eddine Elothmani hué et chahuté par la foule à Rabat , en pleine campagne électorale sonnent -t-elles le glas pour le PJD!?



Vindicte populaire !

 Cela ressemble étrangement à de la vindicte populaire et puis le sentiment de ras-le-bol général semble avoir submergé le PJD et son ambition de briguer un troisième mandat et bien entendu ,

un troisième succès aux élections..

Il y a des signes qui ne trompent pas car l'usure du pouvoir a fait son effet et puis , surtout et avant tout , le gouvernement a été rattrapé par les dégâts collatéraux de la crise sanitaire ..

En effet , de trop nombreux marocains ont souffert économiquement et socialement et ont vu leur niveau de vie dégringoler et leur revenus quotidiens s'évaporer et en font porter la responsabilité aux décisions hasardeuses et improvisées de l'exécutif qui a mis à l'arrêt de très nombreuses activités , laissant des milliers de marocains condamnés au chômage, à l'exclusion , la précarité , et à la vulnérabilité !

Aujourd'hui , tous ceux là voudront rendre la monnaie au gouvernement en le sanctionnant massivement . Et cela , est l'essence même de la démocratie que de pouvoir sanctionner un gouvernement par les urnes.

Oui, le PJD va subir les foudres e des marocains , sauf que dans ce gouvernement il y avait également trois gros départements dirigés par des ministres du RNI, à savoir l'Agriculture , le commerce et l'industrie et les Finances .

Normalement , même le RNI doit être sanctionné par les électeurs !

Alors , si demain on nous dit que le RNI a remporté les élections , est - ce que cela voudrait dire que les marocains ont l'indignation démocratique sélective !?

Est-ce que cela voudra dire que ce parti n'assume pas une certaine responsabilité dans les déboires du gouvernement !?

Dégâts collatéraux

Il y a quelques jours , l'ancien chef du gouvernement Abdelilah Benkirane s'est fendu sur les réseaux sociaux d'un long réquisitoire contre le patron du RNI le dissuadant d'avoir des prétentions quant au poste de futur chef du gouvernement vu son manque de culture politique et son profil d'homme d'affaires !

Et puis , Benkirane a pointé du doigt la campagne pas très propre du RNI avec de l'argent coulant à flots , y compris les artistes recrutés à prix d'or pour les besoins de campagne .

Pour Benkirane , jamais au Maroc on ne devient chef du gouvernement grâce à l'argent , même pas un milliardaire comme feu Karim Lamrani .

Dans cette vidéo , les menaces du PJD sont à peine voilées puisque Benkirane évoque le spectre et le risque d'émeutes sociales , style 20 février , si jamais Akhanouch devenait chef du gouvernement .

Ce n'est pas la première fois que le PJD formule des menaces , ils l'avaient fait une première fois quand le quotient électoral avait été adopté malgré eux , mais là Benkirane a bien compris qu'aucun parti ne va former de majorité avec son parti .

Une cure d'opposition pointe à l'horizon pour le PJD , et là il sera question de faire contre-pouvoir au monde des " affaires " !

Ce que l'on n'arrive pas à comprendre et encore moins à admettre , c'est que le projet de la loi de finances 2022 est déjà bouclé , et que dans quelques jours après les élections on aura une nouvelle majorité gouvernementale qui va gouverner avec un budget que d'autres ont concocté ..

Et le pire , c'est que les partis qui vont constituer le prochain gouvernement vont mettre au frigo leur programme électoral et les promesses qui vont avec , pour s'accrocher au programme de la majorité qui sera présenté au Parlement dans le cadre de la déclaration gouvernementale ..

Mais , il y a encore pire , car l'actuel gouvernement n'a pas rendu compte devant les deux chambres pour voir ce qui a été fait ou pas .

Les citoyens ont besoin d'alternatives crédibles et de solutions urgentes pour avoir les moyens d'assumer leur pleine citoyenneté au lieu de subir les politiques publiques , sans quoi participer aux élections n'est plus qu'un exercice qui va consacrer , ou pire aggraver et accentuer le fait qu'une grosse partie de la classe politique va demeurer coupée du peuple !

Ainsi , le renouvellement des élites risque de rester longtemps encore un vain et creux slogan si la culture politique ne change pas !
La chute annoncée du PJD , quelle que soit son ampleur , est le résultat de la convergence de plusieurs  défaillances dont l'opacité qui a entouré de très nombreuses décisions car le chef du gouvernement va en payer le prix même si , pour ne pas rendre à César ce qui appartient à Dieu , et pour ne pas être injuste même si ce dernier avait toujours pris le soin à chaque décision de confinement ou de couvre-feu de préciser que c'était après avis du Conseil scientifique . 
La politique , c'est aussi cela , d'aucuns vont payer le passif pour d'autres ..
Le jeu en valait bien la chandelle , n'est-ce pas !? 
 





Hafid Fassi fihri
Hafid Fassi Fihri est un journaliste atypique , un personnage hors-normes . Ce qu'il affectionne,... En savoir plus sur cet auteur
Mardi 7 Septembre 2021

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 11 Août 2022 - 06:45 De la lucidité à l’action

Dimanche 7 Août 2022 - 19:39 Succès inconsistant d’Israël à Gaza

Billet



Magazine créé avec Madmagz.