Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search




HFF. Une envie pressante ..


Une envie pressante de livres , de culture , de musique , de festivals.



Avez-vous déjà ressenti le besoin et le désir irrésistible de sortir acheter un livre et de savoir exactement où aller le trouver !?
Par les temps qui courent , oû ce foutu virus a ébranlé nos certitudes et perturbé notre mode de vie la question n'est absolument pas fortuite ! 
 
L'écume des Pages , célébrissime librairie du quartier parisien Saint Germain des Prés a fait sa réputation en restant ouverte pour ses clients très tard dans la nuit . 
Un écrivain très connu , pour ne pas le nommer , habitué du quartier et de l'Ecume des Pages , avouera qu'en cas d' envie , pressante , qui vous prendrait par exemple un dimanche soir à minuit ,  de lire pourquoi pas  le dernier ouvrage du prix Nobel de littérature , il vous suffira de vous rendre à l'Ecume des Pages . 
Le ciel et la Terre . Une librairie comme l'Ecume des Pages c'est pratiquement , parfaitement et absolument de la science-fiction  pour une société comme la nôtre.
 
Chez nous , non seulement les librairies , les bouquineries et les bibliothèques sont des espaces en voie de disparition qui cèdent leur place à des commerces plus rentables , mais il se trouve que la situation est tellement critique que la place du livre et de la lecture dans notre société ont franchement énormément de soucis à se faire .
Avec cette génération obsédée par les smartphones et vivant sous l'emprise des réseaux sociaux , remettre la lecture au goût du jour tant pour les études , les loisirs ou pour l'enrichissement de la culture générale de tout un chacun est une tâche assurément ardue ..
 
 
De la lecture obligatoire..
 
 
Rendre la lecture obligatoire n'est pas du tout une bonne idée même si les établissements d'enseignement imposent quelques auteurs , cela ne peut absolument pas servir à grand chose si l'on inculque pas aux jeunes l'amour des livres et la passion de la  lecture . 
On ne pourra pas pointer du doigt uniquement les départements de l'Education Nationale et celui de la Culture , car même dans le cas où des bibliothèques existeraient dans tous les quartiers , personne ne pourra obliger les gens à les fréquenter avec assiduité. 
Je ne vous parle pas de ceux et celles qui reçoivent des livres gratuitement à longueur d'année et encore moins de ceux qui , faute de moyens , se les font prêter ou les empruntent auprès des bibliothèques ,car tout cela ne fera jamais une révolution culturelle et encore moins une culture autour du livre .
Certes , certains parents veillent à inscrire leurs intérêts à des Centres et Instituts Culturels étrangers pour obliger leurs enfants à des activités autres que jouer en permanence avec son smartphone.
 
Le mal n'est pas proprement marocain , mais guette tout le monde arabe puisque la moyenne des ouvrages lus par un arabe par année , est tout simplement scandaleuse et ridicule par rapport au nombre de livres lus dans les pays développés.
 
Tout cela se passe de  tout  commentaire.! 





Hafid Fassi fihri
Hafid Fassi Fihri est un journaliste atypique , un personnage hors-normes . Ce qu'il affectionne,... En savoir plus sur cet auteur
Lundi 30 Août 2021

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 11 Août 2022 - 06:45 De la lucidité à l’action

Billet



Magazine créé avec Madmagz.