Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search









“Haut et Fort” de Nabil Ayouch remporte le Grand prix d'Arte Mare 2021


Le long-métrage “Haut et Fort”, du réalisateur et scénariste Nabil Ayouch, a remporté le Grand prix d’Arte Mare, festival du film méditerranéen, qui s’est achevé samedi soir à Bastia, en Corse.



Le film sur la positive school de Nabil Ayouch a séduit Bastia. Le festival a sacré le film trois fois en lui accordant le Grand Prix Arte Mare, le Prix cinéma Pierre Mari RCFM – Musique originale et bande son et le Prix jury Jeune Passcultura.

Produit en 2021, par Ali’n Productions (Maroc), Les Films du Nouveau Monde (France), en coproduction avec Unité et Ad Vitam (France), « Haut et fort » (102 minutes) raconte l’histoire d’Anas, ancien rappeur engagé dans le centre culturel d’un quartier populaire de la ville de Casablanca.
 
Des images des sons des corps des questions qui bousculent. Religion, politique, tabous, se frotter aux limites étouffantes des bidonvilles de Casablanca. Le combat de chacun, l'affrontement de deux générations.

La misère et le poids des traditions, et le rap qui échappe qui ouvre une porte et fait entrer la lumière. Aspirations de la jeunesse. Energie qui monte. Le flow qui pulse. Battle chorégraphiée entre les « barbus » de la mosquée et les jeunes du centre culturel...

Sélectionné en compétition officielle au festival de Cannes, le film du réalisateur franco-marocain Nabil Ayouch "Haut et Fort" a manifestement emballé tout le monde au festival Arte Mare : 3 prix au palmarès, pas moins ! Primé pour sa musique originale et sa bande son, il remporte aussi le prix du jury jeune, et le prestigieux Grand Prix du festival.
Dans un entretien accordé à Radio France International, Nabil Ayouch explique "dans le film, il y a évidemment des freins, des choses qui empêchent cette jeunesse de s’ouvrir. Surtout des gens qui voudraient faire croire qu’on doit opposer la religion et les arts et la culture.

Et l’un et l’autre ne seraient pas compatibles. Je pense qu’une religion bien apprise et bien transmise, c’est comme des arts bien appris et bien transmis. Ils sont tout à fait compatibles."
L'odj avec Welovebuzz
Dimanche 10 Octobre 2021


Zineb Benmoussa
Jeune journaliste à l'ODJ , lauréate de l'ISIC. En savoir plus sur cet auteur

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | Revue de presse | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.