Menu

Il pleut sur Casablanca , la métropole inondée


Les images , choquantes et ahûrissantes , de quartiers complètement inondés montrent que la capitale économique souffre de dysfonctionnements majeurs non seulement du côté de la Lydec, mais surtout et également du côté du Conseil de la Ville et des élus qui sont censés veiller au bien être des Bidaouis.



 
Le prix de la négligence.
 
Casablanca sous les eaux . Casablanca qui tombe à l'eau . Dar Elbeida qui rit , Dar Elbeida qui pleure . C'est franchement pas drôle mais il y a du grotesque , de l'absurde et du tragique dans ce que vit la Métropole depuis mardi dans certains quartiers car il faut bien souligner que d'autres quartiers , huppés et privilégiés , comme Ain Diab , Anfa et Californie par exemple ont bizarrement été épargnés.
C'est certainement l'impression qui ressort à première vue , mais il sévit apparemment à Casablanca une gestion à plusieurs vitesses.
C'est incompréhensible et inadmissible car les Casablancais payent une taxe d'assainissement à la Lydec qui devrait en principe investir dans les infrastructures et en assurer la maintenance . 
Alors qu'elle transfère des fonds vers la France en devises , cette société a-t-elle négligé d'investir à Casablanca avec les consequences et les résultats constatés aujourd'hui !?
 
Que font les élus de Casablanca !? 
 
Lors du confinement, Lydec n'a pas fait de cadeau aux Casablancais qui ont dû s'acquitter de factures exorbitantes! 
Cette société est-elle bien contrôlée par les élus et rend - elle des comptes régulièrement au Conseil de la Ville et à la Wilaya ? 
Que penser d'élus qui ne soucient pas des préoccupations des populations et qui ne prennent pas la peine d'être au chevet et à l'écoute de la Ville ? 
 
Que penser d'autorités  " compétentes " ( on les appelle communément comme cela !)   qui ne règlent pas les problèmes de la Métropole et qui, au contraire en créent davantage à force de négligences et de défaillances !? 
 
Ces dernières années , les responsables de la ville avaient essuyé à plusieurs reprises de bien virulentes colères royales et beaucoup avaient été limogés , mais apparemment la leçon n'a toujours pas été retenue. 
 
Effectivement , les responsables sont en train de saboter toutes les ambitions de Casablanca de devenir un carrefour continental et international. Et pour cela , il faudra ratrapper le temps perdu et adopter une démarche qualité et les normes qui vont avec à tous les étages et tous les niveaux .
 
En attendant , ce sont les pauvres contribuables casablancais qui subissent les dégâts et qui ,en plus , doivent en payer les frais.
 
C'est intolérable pour une ville telle que Casablanca qui confirme qu'elle est malheureusement très mal gérée....
 
Les Casablancais méritent franchement mieux en terme de qualité de vie , de démocratie locale et de gouvernance !
Par Hafid Fassi Fihri 
   



Hafid Fassi fihri


Rédigé par Hafid Fassi fihri le Mercredi 6 Janvier 2021

Dans la même rubrique :
< >


 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté