lodj
YouTube
Facebook
Instagram
Twitter
LinkedIn
Tiktok
Podcast
L'ODJ TV
Other






J'ai mal à la France


Les relations entre le Maroc et la France ont passé une période glaciale inappropriée eu égards aux liens étroits tissés pendant des décennies entre les deux capitales. Il semble que tout doucement, nous sommes en train de sortir d’une situation qui n’aurait jamais dû exister. Peut-être est-ce le fait que la France traverse actuellement une période difficile que certains vont jusqu’à qualifier de déclin. Difficile pour moi de l’admettre, mais ma raison m’oblige à considérer et analyser les faits



Écouter le podcast en entier :


J'ai mal à la France
Je suis un pur produit de l’école publique de la République française. J’ai ânonné, comme des centaines de milliers d’écoliers : « Nos ancêtres les Gaulois, ils étaient grands et blonds », formule née sous la Troisième République pour forger le « roman national ».

« Autrefois, notre pays s'appelait la Gaule et ses habitants, les Gaulois. » : C'est par ces mots simples que débutait mon manuel d'Histoire, véritable catéchisme patriotique.

Nos instituteurs d’alors, guidés par une véritable passion sacerdotale, nous faisaient découvrir une France qui faisait rêver. Leurs cours d’Histoire étaient de véritables contes, avec des héros qui nous laissaient pantois. Bayard, Du Guesclin, Jeanne d’Arc, Charlemagne et Napoléon parmi tant d’autres, nous faisaient piétiner d’impatience à attendre le temps où on pourrait enfin, aller en Métropole, comme disaient les anciens.

On se dépêchait de vieillir pour « monter à Paris » et admirer les réalités de la grandeur de la France.

Au fur et à mesure que j’avançais en âge, je découvrais comment était grande la place de la France dans le monde, comment était forte, la voix de la France dans le concert des Nations. Bien sûr, il y a eu des hauts et des bas, il y a eu la guerre de cent ans, celle de 1870 puis 1914, la première Guerre Mondiale, et la deuxième, mais le pays a toujours assumé et repris sa marche en avant.

A chaque malheur qui s’abattait sur la France, se levait un homme, une femme, pour brandir le drapeau de la reconquête et de l’espoir. Ainsi a fait Jeanne d’Arc, ainsi a fait, plus près de nous, le général Charles de Gaulle.


 

La France a montré le chemin de l’indépendance et de la démocratie à tant de peuples. Elle leur a légué les droits de l’Homme, et milité pour l’éducation pour tous. Elle a été le leader du siècle des Lumières et voulu combattre les ténèbres de l'ignorance par la diffusion du savoir.  C’est cette France-là qui a guidé tous mes actes, tout au long de ma vie.

J’ai eu la chance de rencontrer certains de ces hommes qui ont contribué à la grandeur de la France. Ces hommes, comme le général de Gaulle, Georges Pompidou, André Dewavrin, m’ont inculqué cette responsabilité de veiller à l’intérêt général.

Mais ces temps là sont loin et prennent l’allure d’une légende. Les responsables actuels ne semblent pas réaliser que le monde a changé, que les anciennes colonies et protectorats ont pris le large et s’affirment comme des Nations sûres d’elles-mêmes et qui veulent marquer leur destin.

Difficile pour moi d’admettre que cette France qui a nourrit mes rêves d’enfant, soit en déclin. 

 
C’est à cette France-là que j’ai mal, comme on a mal à la tête.


Rédigé par Gabriel Banon sur GabrielBanon



Dimanche 1 Janvier 2023


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 15 Mars 2023 - 17:14 Les game-changers

Chroniqueurs invités | Experts invités | Coup de cœur



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.

 




















Revue de presse