Menu


J’ai passé un mois dans le Metaverse (2ème Partie)




À l’assaut de Roblox

Nouvelle stratégie : je lance une recherche sur Google – le Web 2.0 reste encore bien utile pour ça. À la requête « Comment tester le metaverse », pas vraiment de réponse en français. Je trouve en revanche davantage de pistes en anglais. Voilà qu’on me conseille d’aller voir du côté du jeu en ligne Roblox. C’est parti pour intégrer cette plateforme populaire qui possède une variété infinie de mondes 3D immersifs créés par la communauté elle-même.

Roblox a connu une croissance exponentielle ces derniers mois, passant de 32,6 millions d’utilisateurs actifs journaliers en 2020 à près de 50 millions dans 180 pays en 2021. Aujourd’hui, il en compte 230 millions et sa valorisation est d’environ 20 milliards de dollars.

À l’origine dédié aux enfants, Roblox se tourne peu à peu vers un public adulte et attire de plus en plus de marques : Gucci, Ralph Lauren, Nike, Chipotle, Kellogg’s, Samsung… La liste des opérations de communication et autres événements marketing ne cesse de s’allonger. L’espace Nikeland a ainsi attiré quelque 6,7 millions de personnes venues de 224 pays différents entre son lancement en novembre 2021 et mars 2022.


Pour la connexion, il n’y a pas de liaison directe avec le casque. Il faut passer par un ordinateur et le logiciel Oculus Link pour l’afficher dans le casque. Je dois ensuite créer mon avatar ou en choisir un déjà tout prêt. Si, du point de vue de l’immersion, je reste sur ma faim – le design de l’univers Roblox est pour le moins minimaliste –, au moins, il y a du monde avec qui discuter. Roblox incite d’ailleurs aux interactions et aux discussions. Milky_Way_56, SwanStone22 ou encore AwsomeKitten croisent mon chemin au fil des heures passées à me balader dans les différents univers. Difficile de savoir qui est réellement derrière chaque profil. Homme ou femme. Américain, Indien, Français. Jeune ou vieux… Chacun se crée son personnage.

C’est tout le principe des Metaverses. Et c’est là toute la richesse de Roblox : une grande variété de mondes imaginaires et d’ambiances. D’ailleurs, quelque 7 millions de développeurs participeraient à faire de Roblox cette plateforme si diverse.

Pas question, en revanche, de m’installer : la spéculation immobilière de ces mondes virtuels est bien réelle et les prix sont absolument délirants. Bref, je suis une SDF du metaverse…


Recrutement, agent d’assurance, concerts, drops de marques de luxe…

Les marques et grands groupes multiplient les initiatives dans le Metaverse. Adidas Originals a déjà vendu des NFT en décembre 2021. Des jetons uniques, vendus chacun 0,2 éther, soit environ 700 euros au cours de l’époque, qui vont ensuite permettre d’avoir accès à des collections de vêtements « physiques ». Chez Axa, un agent d’assurance du nord de la France a choisi de proposer ses services aussi bien dans son agence physique à Bully-les-Mines (Pas-de-Calais) que dans le Metaverse Gather depuis avril dernier.

Des artistes ont également tenté l’expérience du concert virtuel sur Horizon Worlds. Las, David Guetta, Young Thug ou encore The Chainsmoker n’ont pas attiré les foules. Sans doute faute d’utilisateurs suffisamment nombreux sur cette plateforme à l’époque (fin décembre 2021), car des concerts organisés sur le jeu vidéo Fortnite par le rappeur Travis Scott avaient, eux, rassemblé plusieurs millions de participants.
 


Alors, ce mois dans le metaverse ? Dire que je suis restée sur ma faim est un doux euphémisme.

Comme aux débuts de bon nombre de réseaux sociaux en leur temps, il faut accepter de passer un cap laborieux pour enfin percevoir l’essence de ces nouveaux univers et comprendre leur intérêt. En créant des liens avec d’autres avatars, en maîtrisant les codes et les usages, en profitant des bons plans proposés par les marques qui investissent massivement sur les Metaverse « pour voir », nul doute que la perception va évoluer. Peut-être même que je deviendrai accro, tout comme aujourd’hui je ne peux me passer d’Instagram ou de Twitter. Pour l’heure, je vais commencer par travailler le look de mon avatar… et quelque chose me dit que je vais avoir suffisamment de temps pour le peaufiner.

Rédigé par Florence Santrot, Repris et adapté par La Fondation Tamkine 
#Tamkine_ensemble_nous_reussirons 

Jeudi 4 Août 2022



Dans la même rubrique :
< >

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.