L'ODJ Média




Je suis un triptyque invétéré


Dans le rythme de l'âme, un voyage se dessine,
Entre aurore et crépuscule, nos rêves s'alignent.
Sous le ciel changeant, nos espoirs se dessinent,
Dans le cœur de la nuit, nos pensées s'imaginent.

Dans ce slam de la vie, où chaque heure résonne,
Nos émotions dansent, le jour et la nuit s'étonnent.
Dans le flux de nos jours, l'espoir toujours frissonne,
Chaque instant est un vers, dans ce monde qui étonne.



Par Adnane Benchakroun

Dans l'ombre de l'âme, un triptyque s'éveille,
Où l'homme, tel un jour, traverse ses heures.
L'aurore en son berceau d'or et de merveilles,
Éveille en son cœur des espoirs de bonheur.

Le chant des oiseaux, doux réveil de l'âme,
Apporte à mon esprit un souffle d'optimisme.
La jeunesse du jour, en mon cœur, prend la flamme,
Et dans l'or du matin, je puise mon dynamisme.

Le petit déjeuner, festin de rois sereins,
Ouvre un monde de rêves, de promesses infinies.
Dans l'éclat du matin, je me sens souverain,
Prêt à conquérir la vie, ses défis, ses envies.

Mais voilà que midi, de son sceptre ardent,
Réchauffe mes doutes, mes craintes, mes tourments.
Le soleil en son zénith, de feu et de diamant,
Éveille en mon esprit un trouble questionnement.

Le déjeuner, alors, n'est plus qu'un repas sage,
Où le doute s'invite, où la raison engage.
Je pèse le pour, le contre, dans un doux voyage,
Cherchant dans le réel, la vérité, le courage.

La nuit, en son manteau, apporte le pessimisme,
Les ténèbres enlacent mes rêves, mes idéaux.
Le dîner, méditation sur nos propres abîsmes,
Révèle un monde obscur, complexe, et si haut.

Mais même dans la nuit, l'espoir reste vivant,
Car après le repas, le sommeil nous attend.
Dans le monde des rêves, je suis libre, flottant,
Voyant un Maroc neuf, prometteur, éclatant.

Je rêve de jeunes forts, d'avenir radieux,
De femmes indépendantes, de villes en essor.
Dans ce songe, je vois un pays merveilleux,
Un Maroc renaissant, ouvrant ses trésors.

Malgré mes maux, mes peines, et mes trois visages,
Je rêve encore, espoir vibrant dans mon cœur.
Car tant que je rêve, je surmonte les orages,
Et dans l'espérance, je trouve ma valeur.

La vie est un cadeau, une éternelle quête,
Voir au-delà des ombres, croire en un lendemain.
Dans les ténèbres, garder l'âme en fête,
C'est la maladie dont je ne guérirai point.



Jeudi 1 Février 2024


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 26 Mai 2024 - 17:05 Ssi Allal Rahimahou Allah…

Vendredi 24 Mai 2024 - 02:44 Tribune

Experts invités | Coup de cœur | Quartier libre | Replay vidéo & podcast outdoor



Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.

 


















Revue de presse