L'ODJ Média



L’Académie Ali Zaoua lance des masterclasses d'art et de la culture

L’Académie Ali Zaoua des Métiers de la Culture lance son programme de rencontres culturelles.


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 11 Avril 2024



Dans le cadre du projet de l’Académie Ali Zaoua des Métiers de la Culture (AMC) porté par la Fondation Ali Zaoua, le mois d’avril marque le lancement des premières rencontres culturelles. Ces événements comprennent 6 masterclasses offrant des opportunités d'apprentissage uniques avec des experts et des leaders reconnus dans les domaines de l'art et de la culture, ainsi que 6 Talks inspirants visant à remettre en question les stéréotypes du genre dans le domaine culturel. Offrant ainsi une plateforme enrichissante pour l'échange et le développement professionnel des jeunes.

En premier lieu, la Cité des Langues et Cultures de la Faculté de Langue Arabe à Marrakech accueillera le 16 avril 2024 à 14h30 un talk inspirant avec l’artiste marocaine Latefa Ahrrare, qui présentera son intervention sur le thème "Les femmes en tant que moteurs de changement et d'innovation dans le domaine culturel : Les perspectives inspirantes de Latefa Ahrrare". Les rencontres se poursuivent à Fès avec une masterclass le 18 avril à 14h30 à l’ENCG avec Bilal Marmid autour du thème “Le rôle des médias dans la promotion et le développement de l'industrie cinématographique au Maroc”.

Le talk inspirant en compagnie de Latefa Ahrrare sera une occasion pour discuter de son parcours, ses expériences et mettre en lumière le rôle des femmes en tant que moteurs de changement et d'innovation. De la création artistique à la gestion des institutions culturelles, le parcours de Latefa Ahrrare apporte un impact positif fort pour les générations à venir sur l’évolution des femmes dans des postes à responsabilité dans le secteur culturel.

Pour rappel, Latefa Ahrrare, comédienne, metteuse en scène et directrice de l’Institut Supérieur des Arts Dramatiques et d'Animation Culturelle (ISADAC), elle-même lauréate de cette institution, elle est connue pour avoir interprété plusieurs rôles à la télévision, au cinéma mais surtout au théâtre où elle a également brillé dans la mise en scène. Lors de cette rencontre, elle partagera avec le public marrakchi son expertise et son regard clairvoyant sur la contribution créative et l’apport en innovation des femmes dans les industries culturelles et créatives.

La rencontre sera modérée par Fatima Zahra Iflahen, enseignante chercheuse, coordinatrice Axe Genre au Centre de l'Enseignement Inclusif et Responsabilité Sociale de l'Université Cadi Ayyad “CEIRS” et consultante-experte en genre et développement auprès de plusieurs organismes et associations, qui enrichira cet échange par sa vision et son expertise de militante pour les droits des femmes. 

Cette série de rencontres se poursuit le 18 avril à 14h30 à l’ENCG de Fès, avec Bilal Marmid autour du thème “Le rôle des médias dans la promotion et le développement de l'industrie cinématographique au Maroc”.

Cette masterclass offrira un espace d'échange où Bilal Marmid pourra donner sa vision quant au rôle crucial des médias dans la promotion et la croissance de l’industrie cinématographique au Maroc. L’invité partagera ses expériences et ses idées novatrices sur la manière dont les médias peuvent influencer positivement la visibilité, la diversité et le succès des productions cinématographiques marocaines, tant sur le plan national qu'international.

Bilal Marmid, journaliste et critique cinéma, connu comme passionné et professionnel du cinéma notamment avec son émission FBM. Son principal souci “ Faire du cinéma un sujet de qualité, médiatique et vendable à l'auditeur”. La rencontre sera modérée par Moustapha Louizi, professeur en sciences de l’information et de la communication, chercheur en médiologie et aux études de médias, consultant et formateur en communication, médias et information.

Ces rencontres inspirantes s'inscrivent dans le cadre d'une série d’activités qui sera organisée par l'Académie Ali Zaoua des Métiers de la Culture. Ces événements permettront la rencontre de publics différents avec des sommités du monde culturel et artistique. Ces activités démontrent également l'engagement inébranlable de la Fondation Ali Zaoua et ses partenaires à enrichir le dialogue, promouvoir la démocratisation de l’accès à l’art et à la culture et promouvoir le rôle des femmes dans la dynamique culturelle nationale.
 

​À propos de l’Académie Ali Zaoua des Métiers de la Culture

L'Académie des Métiers de la Culture, telle qu'elle est pensée par la Fondation Ali Zaoua, dépasse la vision d'un espace d'apprentissage classique. L'intérêt premier est de mettre en place une formation professionnelle basée sur des compétences identifiées, qui reste accessible aux jeunes des quartiers défavorisés, avec une possibilité d'intégrer le marché du travail à l'issue de ce cursus. Suite à cette formation, les lauréats auront l'occasion de contribuer au montage de projets culturels au niveau national et de (re)faire vivre les espaces culturels existants ou encore de participer à la mise en place des futurs centres culturels dans leur(s) région(s).

L'AMC s'engage également à promouvoir l’accès à la culture pour tous en défendant une approche globale et inclusive de l'art et de la culture. Présente dans cinq régions : Casablanca - Settat, Fès - Meknès, Marrakech - Safi, Tanger - Tétouan - Al Houceima et Souss Massa, l’Académie Ali Zaoua des Métiers de la Culture vise à devenir une référence en matière de formation professionnelle dans les métiers de la culture au Maroc en contribuant au développement d'un secteur culturel dynamique et professionnel et en continuant à favoriser l'accès à la culture pour tous. 
L'Académie Ali Zaoua est une initiative de la Fondation Ali Zaoua, réalisée grâce au soutien de l'Union européenne dans le cadre du partenariat Maroc-UE pour la culture, l'INDH et la Fondation DROSOS.

À propos de la Fondation Ali Zaoua

Créée en 2009 par le réalisateur marocain, Nabil Ayouch, la Fondation Ali Zaoua est née d’une volonté de reconnecter les habitants de quartiers défavorisés de nos métropoles, à l’image de Sidi Moumen à Casablanca, et le reste de la population. Convaincus que cette reconnexion passera par un lien culturel et artistique, les fondateurs ont initié un réseau de centres culturels de proximité dans plusieurs villes du Maroc : Casablanca (2014), Tanger (2016), Agadir (2019), Fès (2020) et Marrakech (2021), l’Académie des Métiers de la Culture (2023) dont le rôle est d’offrir à la jeunesse marocaine des espaces d’expression, de découverte et d’apprentissage afin de leur permettre de se réconcilier avec leur environnement social tout en favorisant leur réhabilitation psycho-sociale. 

Un projet auquel s’est associé l’artiste peintre et romancier Mahi Binebine à l’issue du projet commun de création des deux artistes : le roman « Les Étoiles de Sidi Moumen » adapté au cinéma par Nabil Ayouch avec le film « Les chevaux de Dieu ». Une rencontre artistique et humaine qui marquera le futur de nombreuses générations de jeunes à travers le pays.
Aujourd’hui, la Fondation Ali Zaoua occupe une place significative au sein des industries culturelles et créatives nationales à travers une offre complète et complémentaire axée sur l'insertion socio-professionnelle des jeunes à travers la culture.





Jeudi 11 Avril 2024

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média