Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








L’Anthologie des Ṛṛways, joyau du patrimoine musical marocain amazighe


L’Anthologie «Ṛṛways, Voyage dans l’univers des poètes chanteurs itinérants amazighes » est sortie. C’est le fruit de deux années de minutieux travaux de recherche et de centaines d’heures d’enregistrement, mixage et mastering pour rassembler dans un ouvrage de qualité, les morceaux les plus significatifs des répertoires anciens, mais également des nouveaux ambassadeurs de la musique Ṛṛways.



Cet ouvrage se présente sous la forme d’un coffret de 10 albums réunissant une sélection de 100 titres musicaux enregistrés par plus de 80 artistes, au studio Hiba à Casablanca.

Ils sont accompagnés de 3 livrets de 120 pages, en arabe, français et anglais développant plusieurs thématiques dont les origines de la musique des Ṛṛways, son histoire et son évolution dans le temps, les différents rythmes… ainsi que les biographies des principaux Ṛṛways et Taṛṛwaysin issus de cette culture.

Les livrets didactiques permettront au lecteur de découvrir et de s’instruire sur ce patrimoine musical marocain. L’expérience d’écoute des enregistrements viendra compléter cette connaissance.
L’Anthologie est d’abord un hommage aux Taṛṛwaysin et aux Ṛṛways, trésors humains vivants, ainsi qu’à toutes les personnes qui continuent de perpétuer cette tradition artistique qui fait partie intégrante de notre patrimoine musical national. Ce projet a vu le jour grâce à l’implication et à la mobilisation spontanée de nombreux chercheurs, musicologues, techniciens et artistes dont une cinquantaine d’interprètes venus de plusieurs villes du Royaume : Agadir, Inzegane, Marrakech, Casablanca, Essaouira, Ouarzazate..., tous désireux de partager leur art et contribuer à sa préservation et sa transmission.


Réalisée par Brahim El Mazned, produite par l’association Atlas Azawan et portée et éditée par la structure culturelle Anya, l’Anthologie des Ṛṛways est née de la volonté de préserver et de valoriser cette part majeure du patrimoine immatériel du Maroc, tout en lui redonnant la place qu’il mérite.

L’Anthologie «Ṛṛways, Voyage dans l’univers des poètes chanteurs itinérants amazighes » est une invitation exceptionnelle à découvrir, un joyau du patrimoine musical marocain sublimé par les meilleurs artistes, et à vous laisser porter par la chaleureuse musique des Ṛṛways.

Il est à noter que 1.000 exemplaires de l’Anthologie ont été remis à des institutions, bibliothèques, conservatoires, universités, centres culturels au Maroc et à l’étranger.

L’Anthologie est disponible sur le site livremoi.ma




Lundi 21 Décembre 2020


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 6 Août 2022 - 02:53 Qui sommes nous

Lundi 1 Août 2022 - 07:01 Un mot d'amitié

Coup de cœur | Chroniqueurs invités



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.