Menu

L'envoyé très spécial pour le Sahara !?


Il y a un mois , le SG de l'ONU a nommé son représentant spécial pour le Sahara , à ne pas confondre avec l'envoyé personnel , imaginez que l'Algérie a , de manière irrationnelle et complètement ridicule , désigné son envoyé spécial pour le Sahara .



Le degré zéro de la diplomatie 

 

La manœuvre rocambolesque du ministère Algérien des affaires étrangères est certainement liée  au verdict qui sera rendu en principe par la Cour européenne de justice le 30 septembre , suite à la demande des mercenaires du Polisario auprès de l'UE d'annuler les accords agricoles sous prétexte que certains produits sont produits dans les provinces sahariennes du. Royaume .
 

La commission européenne sait très bien où sont ses intérêts et jamais elle n'ira jusqu'à s'aventurer à traiter avec une organisation terroriste qui de surcroît la menace et lui fait du chantage , ceci même si des pays comme l'Espagne et l'Allemagne ont cédé à la tentation du diable ces derniers mois comme tout le monde sait ! 
 

L' Union européenne est parfaitement consciente qu'avec le Royaume du Maroc elle a affaire à un partenaire crédible qui  , dans la sérénité et la stabilité vient de consolider son processus démocratique ,de manière plus transparente que chez la République d'Alger .
 

Quant aux manœuvres du voisin , elles sont non seulement hasardeuses mais complètement suicidaires car sinon comment expliquer cet entêtement à s'accrocher à des illusions qui n'ont aucune chance d'aboutir ?

Mais, il y a pire car ce lundi 13 septembre Alger déclarait en fanfare que l'étude de faisabilité du Gazoduc Transsaharien avait été finalisée alors que ce projet est bloqué depuis 2009 et que surtout , comble de l'absurde , les présidents du Niger et du Nigeria n'ont jamais donné leur aval ! 
 

Aux frontières du réel .


Le degré zéro de la bêtise diplomatique est certainement de mise car franchement toutes les frontières de l'absurde ont été dépassées !
 

Non seulement on a pitié pour le peuple algérien qui est toujours condamné à subir ce pouvoir calamiteux , mais en même temps il est légitime de craindre le pire avec une telle logique destructrice !
 

La nomination du Russe Alexander Ivanko en tant que Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour le Sahara traduit l’engagement du Secrétariat général de l’ONU à mener des efforts clairs et constants pour que la MINURSO accomplisse son mandat conformément à la résolution 690 (1991) du Conseil de sécurité .
 

Le Russe Alexander Ivanko est le 7ème Représentant spécial du SG dans le processus du règlement du conflit  autour du Sahara marocain, sachant que quatre Envoyés personnels ont été nommés depuis mars 1997
 

 La nomination d’un Représentant spécial s’est faite sur la base d’une matrice de conditions et de critères et d’une large connaissance du travail de l’ONU, soulignant que le Maroc a toujours exprimé son soutien aux efforts du Secrétaire général des Nations Unies et de ses représentants.

 

Le Royaume estime que l’ONU doit continuer à déployer les moyens nécessaires pour mener à bien sa mission conformément à la légalité internationale et aux résolutions du Conseil de sécurité 
 

Un distinguo 

 

Par ailleurs, il ne faut pas confondre  le Représentant spécial du Secrétaire général et son Envoyé personnel pour le Sahara marocain vu  les missions distinctes qui reviennent à chacun.
 

Pour éviter tout amalgame ou confusion, il y a une nette différence dans les documents onusiens entre le Représentant spécial (RSSG) et l’Envoyé personnel (PESG). Le premier dirige la mission de la MINURSO et est responsable devant le Secrétaire général des Nations Unies et se charge de la mise en œuvre du cadre de travail qui oriente les activités de la mission et la gestion de ses ressources financières, humaines et logistiques.
 

Il veille également à informer le Secrétaire général des Nations Unies des détails des activités de la MINURSO, qui sont contenues dans les rapports du Secrétaire général présentés devant le Conseil de sécurité, et à présenter des rapports sur toutes les questions liées à l’accomplissement du mandat de la mission .
 

Les tâches du Représentant spécial concernent également la supervision du cessez-le-feu et du respect des accords militaires, y compris l’Accord militaire n° 1, ainsi que l’établissement de contacts de consultatifs continus et la surveillance des activités dans la zone tampon par le biais de patrouilles et des centres de communication et de contrôle.
 

Quant à l’Envoyé personnel , il exerce ses bons offices et conduit l’opération politique au nom du SG de l’ONU, et assiste ce dernier dans l’accomplissement des rôles qui lui sont confiés par le Conseil de sécurité, à travers le soutien politique aux efforts de règlement, via l’établissement de contacts avec les parties concernée par le conflit régional autour du Sahara marocain, et la présentation d’informations au Conseil de sécurité conformément aux résolutions dudit Conseil.
 

L’Envoyé personnel supervise également les consultations politiques, à l’instar des tables rondes de Genève 1 et 2, et veille au bon déroulement de l’action onusienne, en étant à l’écoute des membres du groupe des amis du Sahara marocain et des autres parties concernées .
 

L' Envoyé personnel assure au besoin les divers rôles politiques confiés au SG de l’ONU en confirmation du rôle exclusif de Nations Unies dans l’opération politique.

 

Quant à l'envoyé spécial du président algérien pour le Sahara , un certain Amar Belani, ancien ambassadeur de l’Algérie à Bruxelles, il n' est connu que par ses prises de paroles particulièrement virulentes envers le Royaume du Maroc. Nos confrères du Le360 écrivaient d’ailleurs à son sujet en septembre 2020 : « Belani ne faisait acte de présence à Bruxelles que pour se soigner, avant de retourner à Alger pour d’interminables vacances de convalescence. Entre ces deux virées, il trouvait le temps de faire des sorties médiatiques pour s’en prendre violemment au Maroc ».

 

Après tout , en conclusion pour terminer , si l'envoyé spécial du voisin pour le Sahara souhaite venir boire un thé au Sahara marocain , c'est franchement pas de chance car son pays ne dispose pas de consulat ni à Laayoune ni a Dakhla ! 
 

Pire , pour rappel, l’Algérie a rompu ses relations diplomatiques avec le Maroc le 24 août, accusant le Royaume d’être responsable des incendies ayant ravagé la Kabylie.
 

Reste une dernière solution , retrouver la table des négociations : mais pour cela , il faudrait que les généraux d'Alger retrouvent la raison et le bon sens ! 
 

On peut toujours rêver non !?
 

.Hafid FASSI FIHRI






Hafid Fassi fihri
Hafid Fassi Fihri est un journaliste atypique , un personnage hors-normes . Ce qu'il affectionne,... En savoir plus sur cet auteur
Mardi 14 Septembre 2021

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 21 Septembre 2021 - 23:36 Le PJD s'en va , le Virus aussi ..

Lundi 20 Septembre 2021 - 20:57 Akhanouch contre Akhanouch