Menu

La France impuissante face à une troisième vague hors- contrôle !?


En annonçant , mercredi dernier, de nouvelles mesures Emmanuel Macron a demandé aux français un effort supplémentaire .Chose qui a suscité des réactions très controversées.



La France impuissante face à une troisième vague hors-  contrôle !?
Avec environ 100 000 morts depuis le début de la pandémie , la France est en train de vivre une terrible épreuve avec des citoyens submergés par le ras- le bol et le désespoir de retrouver une vie normale , des services hospitaliers et de réanimation au bord de l'asphyxie et qui sont désormais contraints de faire un tri des patients dans l'espoir de sauver des vies .
Pendant ce temps, le président français déclare n'avoir aucun remords par rapport au fait de n'avoir pas confiné en janvier au moment où beaucoup montrent du doigt la gestion de la crise par le gouvernement français. 
Au jour de mardi 30 mars , sur 7900 lits installées en réanimation , près de 7080 étaient occupés soient plus de 90 pour cent de la capacité de la France en termes de réanimation. C'est dire le degré de saturation des hôpitaux et accessoirement , celui des personnels médicaux.
 
Le ras- le bol des français .
 
Ne voyant plus venir le bout du tunnel dans une tempête de contradictions et de tergiversations , beaucoup de français ne savent pas s'ils vont passer la journée à faire du télétravail , s'ils ont la chance d'avoir un métier qui le permet, ou d'assister la scolarité de leurs enfants .
Pendant ce temps , la troisième vague qui arrive à un pic avec les fêtes de Pâques correspond à une explosion des contaminations , à environ trois cents morts par jour et une campagne de vaccination qui peine à accélérer.
Les comparaisons avec les autres pays ont fait le reste en matière de confinement et de résultats.
Il faut dire que la France dépend de l'Union européenne pour la commande et la livraison des vaccins , c'est ce qui explique le sentiment d'impuissance par rapport à la Grande- Bretagne qui est devenue maître de son destin depuis le Brexit.
Là où le bât blesse , c'est la tourmente et l'incertitude des populations par rapport à un vaccin qui n'empêche pas d'être contaminé par le Covid et encore moins d'être contaminant! 
Le tri des patients,  en attendant, n'est-ce pas le stade ultime de la détresse sanitaire telle une menace brandie à la face des responsables politiques !?
S'exprimant finalement ce mercredi 31 mars , a finalement annoncé une nouvelle batterie de mesures dont la fermeture des écoles ce mois d'avril , et l'extension des restrictions appliquées à 19 régions à l'ensemble du territoire. 
Dans l'entourage du président français , avec un cynisme incroyable certains se sont réjouis que cette pandémie avait permis aux politiques de reprendre le pouvoir aux médecins et scientifiques .
Mais, quel intérêt y a-t-il à vouloir se mesurer au pouvoir des médecins et des scientifiques alors qu'on n'a pas forcément la même prétention par rapport aux lobbies des laboratoires ?
 
Politiques ou scientifiques !! 
 
Emmanuel Macron est-il devenu un fin épidémiologiste en chef !?
Condamné par la crise sanitaire à une obligation de résultats et d'efficacité , les responsables politiques ont bien profité des divergences scientifiques , des querelles entre médecins , de la communication sur mesure où sur demande des labos , mais au final ce sont eux qui sont comptables et qui seront jugés à l'aune des décisions politiques quels que soient les arrêts des autorités scientifiques et du conseil de défense.
 
Après la première vague avec confinement, les français ont dû subir une deuxième vague sans confinement , puis actuellement une troisième vague avec un confinement léger , sans écoles ..
 
Mais beaucoup se demandent pourquoi on continue à s'entasser dans les métros et les supermarchés , si c'est pour continuer à fermer les restaurants, les théâtres et les cinémas ..
Ceci car en même temps ,des rassemblements festifs se sont tenus à Lille et Lyon ainsi qu'un carnaval à Marseille , symbole de populations exténuées par la pandémie et épuisées par les restrictions de circulation et surtout par le couvre- feu.
 
Face aux reproches contradictoires qui lui sont régulièrement adressés par les groupes de travail à l'assemblée nationale , le premier ministre Jean Castex s'est fendu d'un coup de colère expliquant que son gouvernement n'a à aucun moment manqué de fermeté.
A l'heure des comptes , on verra bien si Macron a eu raison de retarder le confinement " coûte que coûte"  afin de gagner des semaines d'apprentissage dans les écoles.
Alors , pour vivre normalement les français sont-ils prêts à sacrifier mille morts par jour !?
 
Hafid Fassi Fihri 
 



Hafid Fassi fihri


Rédigé par Hafid Fassi fihri le Lundi 5 Avril 2021

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 17 Avril 2021 - 01:49 La monétisation des complexes



 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté