Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search





La complainte du Hammam et de la forêt..


Alors que le Maroc est supposé être en guerre contre la sécheresse puisqu'une très sévère crise de l'eau pointe à l'horizon , va-t-on continuer à se voiler la face comme c'est le cas avec ces mesures prises pour les hammams !?



Ciel mon hammam .

La complainte du Hammam et de la forêt..
Il y a deux mois , le ministère de l'intérieur avait adressé une circulaire appelant les wilayas et autres communes à rationaliser au maximum la consommation d'eau potable et à interdire l'utilisation et l'exploitation des eaux souterraines pour l'arrosage des espaces verts . 
 
Le ton était donné et on croyait que le message avait été bien reçu et que l'alerte serait générale.

Sauf que malheureusement, d'autres départements ont brillé par leur silence et leur flagrante absence de réactivité.

Pour ne citer que ceux qui sont très concernés par une très grosse consommation d'eau, comment expliquer que des départements comme l'Agriculture et le Tourisme n'aient pas encore annoncé de stratégie ou de feuille de route pour atténuer les effets de la sécheresse ?

Tout se passe exactement comme si ces ministères n'étaient pas concernés  par la pénurie annoncée et n'étaient pas impliqués dans une large mesure !

En même temps, on a demandé aux propriétaires des hammams de prendre des mesures d'urgence très rigoureuses .

On est en train de marcher sur la tête car les hammams , le maillon faible qui devient dindon de la farce , ne sont absolument pas responsables de la dilapidation des eaux et le massacre des nappes phréatiques comme le fait l'agriculture ou les établissements hôteliers par exemple. 

Et puis , pourquoi les hammams et pas les spa 4 ou 5 étoiles.!?

On nous dit qu'un homme consomme au moins 150 litres pour un bain , mais un touriste en fait exactement de même pour une simple douche . 

Et il en faut au moins deux fois plus pour produire un litre de soda , un kilo de viande ou un kilo de tomate . 

Si nos communes avaient fait leur boulot et que les autorités compétentes veillaient au grain , les eaux usées des hammams seraient depuis longtemps acheminées et stockées  vers des stations d'épuration et aujourd'hui, et constitueraient ainsi une source non -conventionnelle pour l'arrosage et pourquoi pas l'irrigation.

Les hammams et les personnes qui y ont , tant bien que mal , leur  maigre gagne- pain  quotidien ont vécu une conjoncture très critique depuis la crise sanitaire et aujourd'hui de nouvelles mesures vont certainement conduire à une mise à mort de ces bains traditionnels qui font partie de la culture locale .
 

Il était une fois le sous -développement durable !

Au lieu de financer  des études - bidons sur les hammams à coup de millions de DH chez certains bureaux d'études , une refonte totale du fonctionnement de ces derniers aurait dû être faite il y a longtemps en prenant en compte l'aspect social , la consommation d'eau et l'énergie pour chauffer ces hammams. 

Pourquoi , ces derniers n'ont pas été alimentés en énergie renouvelable pour avoir un fonctionnement propre , durable et respectueux de la nature ! ?
Oui , chaque année des centaines de milliers de tonnes de bois sont dévastées par les hammams ..et des dizaines d'hectares de forêt qui  s'en vont ainsi en fumée .

Une véritable catastrophe écologique qui n'a alerté personne ! 


Loin des discours concernant la prétendue stratégie nationale de développement durable , il faut croire que nos hammams ont été ignorés comme toutes les autres activités socio- économiques qui ne sont plus viables sur le plan économique , qui ne sont pas soutenables écologiquement et qui n'ont adopté aucune norme de durabilité pour la consommation d'eau et d'énergie à travers des procédés de transition .

Cela n'a qu'un seul nom : le sous- développement durable et comme le nouveau modèle de développement a très peu de chances de voir le jour , comment voulez- vous qu'il soit durable s'il n'y a pas de ruptures par rapport à des pratiques inefficaces et vouées à l'échec .?

Oui , fermons définitivement nos hammams mais pour les bonnes raisons au moins ! 


Alors , de qui se moque-t-on ?

Hafid Fassi Fihri





Hafid Fassi fihri
Hafid Fassi Fihri est un journaliste atypique , un personnage hors-normes . Ce qu'il affectionne,... En savoir plus sur cet auteur
Dimanche 27 Mars 2022

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 25 Juin 2022 - 07:40 Le prix du blé a (enfin) chuté

Mercredi 22 Juin 2022 - 12:36 Le tournant africain

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | Revue de presse | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.