L'ODJ Média




La connerie explique beaucoup de chose


Le "Rasoir de Hanlon" : un adage qui conseille de ne jamais attribuer à la malveillance ce qui peut être adéquatement expliqué par la stupidité. Cet adage suggère qu'en présence d'une action ou d'un événement négatif, l'explication la plus simple — souvent une erreur ou une incompréhension — est plus probable que celle qui requiert l'orchestration d'intentions malveillantes ou de complots complexes.



Par Adnane Benchakroun

Dans l'écho de la ville, sous la lueur des néons,
Je murmure à la lune, ce secret sans façon :
"La connerie règne, vaste et sans fin,
Comme les vagues sur le sable, le destin."

Et dans les rues où chaque ombre peut mentir,
Je garde une lueur pour ne pas succomber,
À l'idée d'un complot, tissu de l'avenir,
Je préfère la naïveté, simple vérité à aimer.

Par Adnane Benchakroun

Au fil du temps, par sagesse appris,
Je choisis l'erreur plutôt que l'ombre gris.
La connerie humaine, floraison commune,
Moins rare que le noir complot sous la lune.

Le "Rasoir de Hanlon", guide prudentiel,
Conseille à notre esprit moins de ciel,
De n'attribuer à la malice enfouie
Ce que bêtise clame sous la pluie.

Car l'humain, en sa nature vaste et dense,
S'égare souvent dans l'erreur, par négligence.
La stupidité, comme un fleuve en crue,
Traverse le monde sans jamais être vue.

Les complots, toutefois, tissent leur trame,
Dans le secret, exigent l'âme,
Coordination fine et mains liées,
Rare sont ceux qui peuvent ainsi opérer.

La simplicité, souvent la plus vraie,
Évite les détours, les labyrinthes, les théâtres.
Elle guide le sage, luit comme étoile,
Dans le ciel trouble des vérités en bataille.

Opter pour l'évidence, non pour le spectre,
Écarte l'illusion, les fantômes, les conjectures.
Elle pave le chemin de la raison,
Et de la terre ferme, offre le gazon.

Dans le jardin de la pensée, les décideurs
Doivent cultiver le réel, non les erreurs.
Face aux énigmes de la vie sans cesse renaissantes,
La simplicité est une lampe éclatante.

Mais gardons-nous, dans ce monde incertain,
De fermer les yeux, d'ignorer le chemin
Où parfois le vrai complot se dessine,
Et contre lequel la vigilance s'obstine.

Car bien que l'erreur soit reine souvent,
L'ombre du complot peut surgir, vivant.
N'oublions jamais, dans notre quête,
De mesurer le monde, en poète.

Ainsi je navigue, entre naïveté et peur,
Cherchant la lumière, fuyant l'erreur.
Le Rasoir de Hanlon, ma boussole et guide,
M'enseigne à juger sans que je ne glisse.

Chawki, en son temps, d'amours chantait,
Moi, de la simplicité je suis le mouton doux et discret.
Avec le temps, l'homme apprend à voir,
Que souvent la connerie explique l'histoire.

En concluant ce chant, je vous laisse,
Avec la pensée simple, la tendresse.
Que dans votre jugement, soyez clair et serein,
Optez pour le simple, et tenez bien la main.

Ce poème parle de poésie, simplicité, connerie, complot, Rasoir de Hanlon, malveillance, erreur, vigilance, interprétation.




Mardi 16 Avril 2024


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 26 Mai 2024 - 17:05 Ssi Allal Rahimahou Allah…

Vendredi 24 Mai 2024 - 02:44 Tribune

Experts invités | Coup de cœur | Quartier libre | Replay vidéo & podcast outdoor



Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.

 


















Revue de presse