Menu

La grippe aviaire s'invite au bal masqué ..


Comme si la grippe saisonnière et la Covid 19 ne suffisaient pas, voilà que la grippe aviaire menace et qu'une alerte a été déclenchée par les autorités.



La grippe aviaire s'invite au bal masqué ..
Sale temps pour la volaille.
 
Il ne manquait plus que cela . Dans ce grand bal masqué qui nous ait imposé depuis quelques temps , il nous manquait franchement que la grippe aviaire pour terminer l'année en beauté. Effectivement , après l'apparition d'une nouvelle souche virale très infectieuse dans de nombreux pays , ce qui a laissé planer le risque d'une seconde vague de la grippe aviaire , les autorités marocaines ont très vite réagi et ont déclenché par anticipation un état d'alerte.
 
Les autorités locales de nombreuses villes ont ainsi envoyé des correspondances aux responsables provinciaux compétents les incitant à redoubler de vigilance et à rapporter immédiatement tout cas de contamination qui pourrait éventuellement  se manifester .

Le Maroc avait enregistré son premier cas de grippe aviaire en 2016, année où le prix de la viande de volaille avait  incroyablement chuté .
 
Face à l'enjeu sanitaire , il y a inévitablement les conséquences économiques et sociales. Et vu la conjoncture économique très compliquée actuellement , il faudra redoubler de vigilance.
Comme si les temps n'étaient pas très difficiles depuis quelques mois , voilà que cette menace vient pointer à l'horizon , tant pour les professionnels que chez les ménages à faible pouvoir d'achat qui consomment des viandes blanches à défaut de mieux .
 
Espérons que les efforts consentis par les autorités vont porter leurs fruits avant que la contagion ne prenne de l'ampleur et que les dégâts pourront être réduits au minimum.
 
 





Rédigé par le Dimanche 20 Décembre 2020
Hafid Fassi fihri
Hafid Fassi Fihri est un journaliste atypique , un personnage hors-normes . Ce qu'il affectionne,... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >


 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté



Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html





L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site