Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search




La semaine tourmentée de HFF


C'était Elisabeth 2



Écouter le podcast en entier :


Adieu Sa Majesté la Reine.

Une semaine après la disparition de la reine d'Angleterre, l'événement fait toujours la une de l'actualité et cela promet de probablement durer jusqu'aux funérailles officielles prévues le lundi 19 septembre.

Avec " the bridge is down " , la mise en scène , pour le reste parfaitement orchestrée dans le cadre du protocole Royal, avait été soigneusement et secrètement ficelée par Scotland Yard.

Mais cependant, les chaînes d'information en continu n'ont fait -elles pas trop !?Beaucoup pensent , y compris en Grande -Bretagne, qu'au cours de son règne à l'incroyable longévité, Elisabeth 2 a eu droit à d'immenses privilèges .

Ceux-là oublient ou ignorent que c'est grâce à la Reine d'Angleterre que le Royaume-Uni jouit du prestige qui est aujourd'hui le sien .

Un prestige qui fait que les britanniques peuvent estimer être le centre de la planète.

Alors oui, la Terre peut s'arrêter de tourner pour la Reine , même si la vie continue avec des problèmes incroyables aux quatre coins du globe .

Dans tous les cas , voir des kilomètres de file de sujets de Sa Majesté attendre jusqu'à trente heures pour rendre un dernier hommage est tout juste émouvant.

Chez la nation de la Perfid Albion , en effet, depuis 70 ans on n'a connu que la Reine Elizabeth. 

Fronde des infirmiers et pénurie de médicaments

Alors que l'on annonce une pénurie de médicaments avec en même temps  le stock stratégique national qui n'est pas encore constitue ,  un bras de fer oppose depuis quelques jours  le ministre de la Santé et de la Protection Sociale et les infirmier(e)s spécialisés en anesthésie et réanimation .

Mise en cause, une circulaire d’Ait Taleb fait polémique et suscite la gronde de ces derniers.

Cette circulaire invitait les infirmier(e)s spécialisés en anesthésie et réanimation  à assurer les interventions à caractère urgent dans les blocs opératoires en l’absence des médecins spécialisés dans cette discipline.

La Fédération nationale des médecins anesthésistes- réanimateurs a déclaré refuser le contenu de cette circulaire, clarifiant que le rôle du médecin ne se résume pas à «endormir le patient» mais porte sur l’évaluation de son état de santé avant l’opération et la gestion de ses problèmes de santé.

Jusqu'où peut aller le ministre pour faire respecter ses circulaires par l'ensemble du personnel médical ?

S'il est connu que les ministres sans expérience politique essaient toujours de compenser avec un regain de poigne , Ait Taleb est au-devant de la scène depuis le début de la crise sanitaire , quelque fois avec heurts et fracas ! 

A défaut de normes de qualité pour le management de la Santé publique, l'enjeu est celui de garantir l'accès aux soins à l'ensemble des marocains.

A défaut, faudra-t-il boycotter les hôpitaux surtout lorsqu'on n'a plus les moyens de tomber malade ?

Avec la pénurie de médicaments et celle de médecins , il faudra se poser les bonnes questions et surtout apporter d'urgence les réponses adéquates !

Ukraine, le chantage nucléaire de Zaporijja 

Fort de l'armement très lourd envoyé par les puissances occidentales, Kiev a lancé sa contre-offensive et prétend avoir récupéré 6 mille kilomètres carrés de territoires occupés par l'armée russe .

Entre-temps, on avait accusé à tort les Russes de bombarder la centrale nucléaire de Zaporijja, chose démentie par les experts de l'AIEA en visite sur place .

Des dégâts sur cette centrale constitueraient une catastrophe inimaginable pour l'Europe toute entière, et pour l'ensemble du pourtour méditerranéen si les déchets nucléaires venaient à être lâchés en mer !

 Vladimir Poutine le sait très bien et il n'hésite pas à engager une guerre psychologique contre les occidentaux.

Et dans le cas où les choses tourneraient très mal pour l'armée russe et où l'opinion publique commencera à manifester de l'impatience et de l'incompréhension à Moscou , le président russe brandira cette menace pour faire reculer les occidentaux.

Entre-temps, loin d'Ukraine des tensions sont apparues aux frontières entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan .

L'armée russe avait l'habitude de voler au secours des Arméniens et les Turcs portent toujours main forte à l'Azerbaïdjan.

Mais cette fois , la Turquie et la Russie ont signé le mois dernier des accords de coopération et de partenariat qui en font des alliés.
Et Ankara n'a pas suivi les occidentaux dans leurs sanctions financières et économiques contre Moscou.

Les Turcs et les Russes ne sont ni dupes ni bêtes , et le stratagème qui consistait à mettre le feu aux poudres sur les braises de l'ancien conflit entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan est une flagrante manœuvre occidentale pour mettre Erdogan et Poutine dos à dos et semer la zizanie et la discorde entre eux .Une manœuvre qui ne risque pas de marcher .

La guerre est bien partie pour durer et l'hiver sera très long ..

Par Hafid Fassi Fihri 





Hafid Fassi fihri
Hafid Fassi Fihri est un journaliste atypique , un personnage hors-normes . Ce qu'il affectionne,... En savoir plus sur cet auteur
Jeudi 15 Septembre 2022

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 4 Octobre 2022 - 16:00 Une Coupe du Monde halal et climatisée !?

Billet



Magazine créé avec Madmagz.