L'ODJ Média




Le Maroc et le conflit Ukraine-Russie : Clarification


Quelle est la position du Royaume sur le conflit Ukraine –Russie déclenché voici un an, le 24 février 2022 ? Lors des débats aux Nations - Unies, ces derniers jours, l'Assemblée générale a adopté une résolution avec 141 voix, sept contre et 32 abstentions. Celle-ci demande "le retrait des troupes russes d'Ukraine" et appelle à une "paix juste et durable". Le Maroc, pour la première fois sur cette question, a approuvé ce texte. Une réévaluation de sa position qui a retenu l'intérêt des chancelleries.



Écouter le podcast en entier :


Le 26 février 2022, il faut rappeler que dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères avait précisé que "le Maroc suit avec inquiétude l'évolution de la situation entre la Fédération de Russie et l'Ukraine". Il avait alors réitéré" son soutien à l'intégrité territoriale et à l'unité nationale de tous les Etats membres des Nations Unies". Il avait également rappelé son "attachement au principe de non recours à la force pour le règlement des différends entre Etats et actions favorisant un règlement pacifique des conflits". L'on avait estimé à cette occasion que c'était là pratiquement un service minimum. Aucune référence en effet à des notions clés, des crédos même du droit international comme "indépendance" et "souveraineté"

Une position de principe
Rabat soutient la paix, le dialogue et la négociation entre Kiev et Moscou. Une position conforme à sa doctrine de la politique étrangère. C'est là le primat des principes fondamentaux de la Charte des Nations-Unies, autrement dit la puissance normative adossée à la paix et à la sécurité internationale. Un référentiel qui est un marqueur connu de la diplomatie du Royaume.

SM le Roi l'avait rappelé dans son discours au Sommet Maroc - pays du Golfe, à Riad, le 20 avril 2016 : ‘’Le Maroc est libre dans ses décisions et ses choix et n'est la chasse gardée d'aucun pays. Il restera fidèle à l'égard de ses partenaires qui ne devraient y voir aucune atteinte à leurs intérêts". 

En ne participant pas au vote du 25 février 2022 de l'Assemblée générale de l'Organisation mondiale, il faut avancer cette lecture : celle de la neutralité. Cette même position se retrouve un mois plus tard, lors d'une nouvelle résolution de cette même instance onusienne, le 24 mars 2022. Celle-ci avait exigé un "arrêt immédiat" des hostilités entre la Russie et l'Ukraine.

Elle avait été votée par 140 voix, cinq contre et 38 abstentions, Rabat étant parmi les pays non-participants. Mais en octobre, Rabat avait apporté son soutien à une autre résolution de 142 autres pays condamnant les annexions de quatre régions ukrainiennes par la Russie. Une position de principe conforme à la préservation et au respect de l'intégrité territoriale des Etats.

Écoutez Les podcasts de Mustapha Sehimi
Écoutez Les podcasts de Mustapha Sehimi
Elle recoupe celle de dix autres pays arabes (Egypte, Tunisie, Mauritanie, Arabie saoudite, Irak, Libye, Yémen, Oman, Koweït et Jordanie). Elle se distingue de celle du vote contre (Syrie) ainsi que de 1'abstention de 1’Algérie. Le continent est ainsi partagé entre le vote oui (Cameron, Tchad, Comores, Côte d'Ivoire, Djibouti) le vote non (Mali) et 1'abstention (Angola, Burundi, RCA, Congo, Ethiopie, Gabon, Guinée, Mozambique, Namibie, Afrique du Sud, Soudan Togo, Ouganda) et les non-participants (Guinée Bissau, Sénégal, Burkina Faso,...). De quoi œuvrer encore pour des approches convergentes dans l'environnement international - vaste programme... 

Rédigé par Mustapha Sehimi sur Quid 



Lundi 27 Février 2023


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Mai 2024 - 02:36 Les chaussettes trouées de M. OUAHBI

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média | Last Conférences & Reportages



Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.

 


















Revue de presse