L'ODJ Média




Le Maroc fait un carton… Alger est dans le cartoon…


Le monde a aujourd’hui les yeux rivés sur le Qatar et la fin de son Mondial particulièrement réussi, à tous points de vue. Masquant, occultant, floutant les événements gris qui agitent le monde (crise économique, guerre en Ukraine, compétitions diverses entre égoïsmes divers…), les humains ont choisi pour leur écrasante majorité de regarder ces spectacles hauts en couleurs, en hauts faits, en rires et en pleurs, en amour et en suspense… Sauf à Alger, où une sorte de folie douce, et de plus en plus marquée, semble s’emparer des dirigeants, un entonnoir vissé sur la tête, évoquant des personnages méchants de cartoons.



Écouter le podcast en entier :


Par Aziz Boucetta

Comment faire pour annoncer le résultat d’un match en faisant l’impasse sur l’une des deux équipes ? Grand questionnement géopolitique pour les dirigeants algériens, douloureuse question psychiatrique pour le commun des mortels ! Oui, on peut bouder un adversaire quand on est mauvais perdant, na… mais cela, on en convient aisément, reste puéril, et franchement inquiétant quand ce comportement devient le fait de gens supposément responsables, des gens qui disposent de centaines de chars, d’avions de combat, de missiles et de toute une quincaillerie qu’il ne faut pas placer entre les mains de fous dangereux, des faucons de qualité supérieure intellectuellement délabrés.

Car, en effet, comment autrement qualifier ce quarteron (Alger, on le sait, est la ville des quarterons…) de dirigeants qui donnent l’ordre à leurs médias de ne pas prononcer le nom de l’  « ennemi » honni, surtout quand ledit a l’outrecuidance de briller à l’étranger, devant les étrangers ? Que le monde soit en fête, ils s’en moquent, l’agence de presse officielle et les télés nationales ne parlent même pas du Mondial, depuis que le Maroc a passé la phase de poule et qu’il est omniprésent.

Que le peuple algérien, à l’instar de tous les autres, célèbre la victoire des Marocains, ils s’en moquent aussi, vivant dans leur enfermement qui devrait, qui doit déjà, intéresser bien des psychiatres habitués des situations difficiles.

Plus grave, quand la télévision algérienne a commis la très grave erreur de rapporter l’élimination du Portugal, en ayant l’audace de dire par qui, le directeur général de la télé nationale est limogé, sans autre forme de procès, mais en en risquant certainement un…

Un procès qui attend par ailleurs (selon la rumeur qui, espérons-le sera démentie) les jeunes officiers des forces spéciales ayant, les... fous, tourné une vidéo dans laquelle ils expriment leur joie d’être maghrébins et voisins des Marocains. Aux arrêts de rigueur (semble-t-il, encore, du moins) !

Aziz Boucetta 


 

Mais ces gens sont fous, et ce sont ces fous qui viennent de mettre 10 milliards de dollars supplémentaires dans leur budget défense. Nous autres Marocains aurions quelque raison de nous inquiéter. Avez-vous déjà vu un fou amasser des pierres et regarder fixement dans votre direction ? Et bien, c’est pareil. Ssis Tebboune et Chengriha, rigides du dogme, ont la componction du pape et la pratique de Torquemada !

Que l’Afrique exprime sa joie, que les Arabes se mettent en rouge et vert, que les Palestiniens sautent et exultent à chaque but marqué par les Marocains et à chaque occasion ratée par leurs adversaires, les dirigeants algériens, comme des fous qu’ils doivent être, regardent ailleurs, gémissent, ronchonnent, bougonnent et entrent dans des colères à la Joe Dalton.

Et pourtant, ils disent à qui voulait encore les entendre qu’ls sont africains, arabes, palestiniens… tout ! Mais dès que le Maroc apparaît à leurs yeux, les troubles psy surgissent…

A-t-on déjà vu un pouvoir aussi cinglé, au point d’en devenir abruti ? Existe-t-il une seule agence de presse au monde qui ne couvre pas le Mondial au Qatar, en dehors bien sûr de celle de Corée du Nord (on a vérifié !) ? Mais l’APS, c’est le nom de l’agence, et les télés nationales couvrent quand même le Maroc, en montrant les Marocains manifester et la police les disperser… Que ces événements remontent à des mois ne dérange nullement les dirigeants d’Alger, qu’ils soient hors propos ne les effleure même pas… Nos amis Algériens méritent mieux.

Existe-t-il un seul pouvoir au monde, en dehors encore une fois de celui de Pyong Yang, qui méprise autant son peuple ? Abdelaziz Bouteflika et Ahmed Gaïd Salah étaient remontés contre le Maroc, mais intelligents ; leurs successeurs respectifs Abdelmajid Tebboune et Saïd Chegriha sont juste méchants, et intellectuellement indigents.

Et dire que ce pays dirigé par ces tristes sires est au cœur de la Méditerranée, proche de nous, de l’Espagne, de la France, de la Tunisie… est-ce grave, Docteur ? Oui. Devrions-nous nous inquiéter ? C’est déjà le cas. Les autres devraient-ils s’en préoccuper ? Oui, et vite.  Car tout cela promet de passionnants débats psychiatriques.

Ces gens, détenteurs de tant d’armes et de quincaillerie dangereuse, sont fous !

Rédigé par Aziz Boucetta sur Panorapost 



Jeudi 22 Décembre 2022


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Avril 2024 - 02:25 France/Maroc, le point d’inflexion ?

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Formation & Emploi | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média




A mag created with Madmagz.




Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.

 




Recherche

















Revue de presse










Menu collant à droite de la page