L'ODJ Média



Le Siel, 29 éditions plus tard…


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 15 Mai 2024



Par Abdallah Bensmaïn

L’histoire du Salon Internationale de l’Edition et du Livre (SIEL) a commencé par un colloque sur « L’édition, l’importation et la diffusion du livre au Maroc », organisé par le magazine culturel Sindbad et le Service Culturel de l’Ambassade de France, en collaboration avec le Ministère des Affaires Culturelles.

Ce colloque qui s’est tenu du 6 au 12 décembre 1986 a été à l’origine de la création du Salon International de l’Edition et du Livre (SIEL), annoncé dans son discours d’ouverture du colloque par le ministre des Affaires Culturelles de l’époque, Mohamed Benaïssa.

Il sera également à l’origine du Prix Grand Atlas de l’Ambassade de France au Maroc.

Le colloque « L’édition, l’importation et la diffusion du livre au Maroc » fut, enfin, l’initiateur d’une dynamique de co-édition entre éditeurs français et marocains qui s’étendra, notamment, à la Tunisie. 

De marocain et français, le Salon International de l’Edition et du Livre a élargi son horizon et s’est émancipé de l’édition française qui est, d’ailleurs, absente cette année.

Le pavillon France n’ayant pas été réservé lors de cette 29ème édition du SIEL, cette absence « serait en lien avec des considérations budgétaires ainsi qu’avec une volonté de “penser autrement la présence française” au SIEL, selon des propos tenus à Tel Quel qui a consacré, sous la plume de Soundouss Chraïbi, un article à cette non-participation. 

Cette absence « institutionnelle » de la France du SIEL ne signifie pas l’absence du livre français des stands qui est présent à travers les exposants comme Sochepress, certes, mais également à travers de nombreux autres exposants. 

A la Croisée des Chemins, il y a même une partie du stand qui est réservé à l’édition du Québec, donnant ainsi un sens à la dimension francophone du SIEL qui a marqué de précédentes éditions.

Le rôle de Jaouad Bounouar

Jaouad Bounouar fut le principal interlocuteur de la profession du livre des acteurs français dans l’organisation du colloque « L’édition, l’importation et la diffusion du livre au Maroc »… et sur les suites qui furent données, sur le plan pratique, aux principales résolutions dégagées lors de cette rencontre professionnelle et de réflexion sur « l’édition, la diffusion et la distribution du livre au Maroc ».

Jaouad Bounouar a été le commissaire de la 1ère Edition du SIEL en 1987 et de celles de 1988, 1990 et 1992. 
Il fut également l’organisateur du salon du livre de Beni-Mellal en 1994. 

Ce rappel est fait pour honorer la mémoire de Jaouad Bounouar qui mérite de donner son nom à l’une des salles de conférences du SIEL en reconnaissance de son action pour le développement du livre au Maroc et dans la création de ce salon professionnel qui a donné une présence au Maroc parmi les plus grands salons du livre du monde. 

Directeur de publication de Sindbad, libraire, éditeur, il a été la voix de la profession du livre de la partie marocaine qui a initié le colloque sur « l’édition et la diffusion du livre au Maroc » et la cheville ouvrière de la création du Salon International de l’Edition et du Livre, SIEL.

Comme directeur de publication du magazine Sindbad, Jaouad Bounouar a contribué activement à l’organisation du colloque international sur « La presse marocaine d’aujourd’hui à demain », avec des participations française, américaine et soviétique.

Sindbad fut également l’organisateur de la rencontre sur « la réglementation de la publicité au Maroc », à la fin des années 80.
 
Abdallah Bensmaïn

 





Mercredi 15 Mai 2024

Dans la même rubrique :
< >

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média























Menu collant à droite de la page