L'ODJ Média




Le code du temps libre


Dans l'esprit d'Al-Farabi et sous l'éclat de la plume d'antan,
Voici un plaidoyer pour l'aurore d'un temps nouveau tant attendu :
Le vendredi, ajouté au diptyque du repos, promesse d'un futur épanoui,
Où le labeur cède la place à trois jours d'un bonheur infini.



Adnane Benchakroun

"Oyez, camarades, haut les cœurs, il est temps de revendiquer,
Le droit à un week-end de trois jours, sans salaire amputé.
Un combat noble pour nos âmes trop longtemps opprimées,
Par des journées de labeur sans fin, désormais surmontées.

Pour ce faire, un ministère du temps libre, fort et vaillant,
Luttera contre les lobbies, avec un esprit conquérant.
Pourquoi se contenter de peu, quand plus nous est dû ?
Deux jours ne suffisent pas, à ce combat nous restons têtus.

Quel génie a cru que le repos se limitait à un simple duo ?
Vendredi, samedi, dimanche, ensemble, forment un trio
Plus harmonieux, symphonie d'une pause méritée,
Qu'une simple pause de deux jours, vite oubliée.

Même une trêve de trois jours, pour beaucoup, reste insuffisante,
La gourmandise du repos nous rend plus exigeante.
La semaine, un marathon plus dur que la course elle-même,
Où les tâches s'amoncellent, nous conduisant à l'extrême.

Le vendredi, bouclier ultime contre l'assaut des jours ouvrés,
S'illumine d'une aura de célébrité, par tous convoité.
Il ouvre la porte aux "Friday nights", à la liberté retrouvée,
Où l'on s'évade ou se repose, de la semaine on se libère enfin.

Il encourage les idées audacieuses, flirtant avec l'irréel,
Des déjeuners fastueux, des bureaux en fêtes, sans pareil.
Une loi pour la sieste, pour soigner nos esprits las,
Du tumulte de la semaine, un baume qui ne trompe pas.

Mais à minuit, le charme se brise, le vendredi s'évapore,
Ne laissant qu'un samedi pour savourer la folie d'alors.
Quelle journée, mes amis, pleine de vie et d'évasion,
Un mélange d'allégresse et de folles imaginations.

Capturons l'essence de ce jour hors normes, où tout est permis,
Où l'on rêve, rit, et esquisse un week-end sans souci.
Le vendredi, qu'il soit épopée ou épreuve, doit être vécu pleinement,
Savourant chaque moment, accueillant le week-end joyeusement.

Ainsi, unissez-vous, frères et sœurs, dans cette noble quête,
Pour un week-end de trois jours, sans compromis ni défaite.
Le temps est notre droit, notre espace pour respirer,
Contre ceux qui voudraient nous le voler, il nous faut lutter.

Ne cédons pas aux voix qui disent que c'est impossible,
Que le travail doit primer, une idée bien trop sensible.
Notre bien-être et notre joie sont à ce prix,
Pour un avenir où le repos n'est plus un luxe mais un acquis.

Ibn Rochd lui-même, dans ses vers d'amour et de vie,
Nous aurait soutenus, dans cette lutte, cette envie.
De voir les jours de travail s'adoucir,
Et les moments de repos, enfin s'élargir.

Alors, debout, pour que résonne notre appel,
Pour un week-end de trois jours, un changement essentiel.
Dans l'esprit de ceux qui avant nous ont rêvé,
Faisons de ce désir une réalité, pour l'éternité gravée."

Feuilleter le premier recueil de poèmes de l'auteur


Ce poème parle de week-end de trois jours, temps libre, vendredi, lutte syndicale, bien-être, repos mérité, équilibre travail-vie, ministère du temps libre, vendredi soir, évasion


Disponible sur le Kiosque "Bouquiniste" de L'ODJ Média


Oui, vous aussi vous pouvez publier votre ouvrage (libre de droit) en version PDF sur le Kiosque de L'ODJ Média

Formulaire : https://www.lodj.ma/forms/Proposer-votre-ouvrage-PDF-au-Kiosque-de-L-ODJ-Media_f17.html

Votre demande et proposition seront soumises au comité de lecture chargé de la modération et de la suite à donner à votre soumission. Merci d'avance et à très bientôt 



Mercredi 20 Mars 2024


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 26 Mai 2024 - 17:05 Ssi Allal Rahimahou Allah…

Vendredi 24 Mai 2024 - 02:44 Tribune

Experts invités | Coup de cœur | Quartier libre | Replay vidéo & podcast outdoor



Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.

 


















Revue de presse