Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search









Le film « EIFFEL », diffusé le 5 octobre à l’Institut Français de Casablanca


L’Institut français de Casablanca présente à la presse demain 5 octobre le film « EIFFEL », réalisé par Martin Boublon, sa projection dans les salles de cinéma du Maghreb est programmée le 13 octobre.
Le film est moins un biopic qu’une histoire d’amour entre Gustave Eiffel et Adrienne, son amour de jeunesse. La construction de la Tour Eiffel est une toile de fond (en forme de A comme Adrienne).



Gustave Eiffel, venant tout juste de terminer sa collaboration sur la Statue de la Liberté, est au sommet de sa carrière quant le gouvernement français lui propose de créer quelque chose de spectaculaire pour l’Exposition Universelle de 1889 à Paris. Mais Gustave Eiffel ne s’intéresse qu’au projet de métropolitain.

Tout bascule lorsqu’il recroise son amour de jeunesse. Leur relation interdite l’inspire à changer l’horizon de Paris pour toujours. Vous ne verrez plus jamais la Tour Eiffel comme avant !
 
EIFFEL de la réalité à la fiction

Bien que ce film ne soit pas un « biopic » et encore moins un documentaire, l’équipe du film s’est attachée à rester dans une réalité historique la plus juste possible et la plus factuelle. Des centaines de documents ont été étudiés, des historiens ont été consultés afin d’avoir une base réaliste des évènements entourant la vie de Gustave Eiffel.

Gustave Eiffel a bien vécu une grande histoire d’amour passionnée avec Adrienne Bourgès quand il construisait «La Passerelle St-Jean» à Bordeaux. Les circonstances ne s’étant pas produites comme il voulait, il se lança, plus tard, dans le projet d’une tour de 300m en plein Paris.

Le film est un bel hommage rendu à Gustave Eiffel.
Selon l’Association des Descendants de Gustave Eiffel : « Martin Bourboulon et ses équipes nous présentent un homme profondément humain, retranscrivant avec intelligence le formidable entrepreneur qu’il était, sa proximité avec ses équipes, son audace. C’est cette force de caractère, faite de détermination et sensibilité, qui a permis à Gustave Eiffel de relever l’incroyable défi de la construction de la Tour de 300 mètres, cette Tour qui fascine toujours autant aujourd’hui qu’en 1889. »

Pour Martin Bourboulon, comme déclaré dans une interview, la conduite était  : « Celle de proposer le plus généreusement possible le spectacle d’une grande histoire d’amour croisée avec un film d’aventures, autour de la construction d’un des monuments les plus connus au monde. Tout le travail au scénario – puis à la réalisation et au montage – a consisté à veiller à ce que ces deux histoires se nourrissent l’une de l’autre en permanence, tout en respectant les balises de la réalité. La force du cinéma tient dans sa capacité à se glisser dans ce que l’histoire ne dit pas et à offrir une matière romanesque puissante en développant une hypothèse : Eiffel aurait décidé de construire cette tour dont il ne voulait pas au départ, dans un geste d’amour pour Adrienne. Nous avions tous envie d’un grand film spectaculaire et populaire avec un moteur émotionnel puissant ».
Lundi 4 Octobre 2021


Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | Revue de presse | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.