Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search









«Le mur des paresseux» : le nouveau roman de l'écrivain Ali Benziane


L'écrivain tangérois rend hommage à la ville du détroit, mais aussi à la musique jazz, avecson nouveau roman «Le mur des paresseux».



L'histoire tourne autour d'Alcide Benezi, le saxophoniste parisien qui vit dans la nostalgie de la notoriété passée. Lorsqu'il apprend qu'il est gravement malade et ne peut plus jouer, il décide de quitter Paris, son équipe et la femme qu'il aime, pour se réfugier à Tanger chez son ami écrivain Nadir Acabache en manque d’inspiration. 
 
Hanté par la présence destructrice de son saxophone, qui est un personnage à part entière du roman, Alcide revient sur les lieux qui l'ont aidé à trouver l'inspiration, parmi eux, la ville de Tanger, l'un des lieux les plus emblématiques pour son succès planétaire nommé «Lazy’s wall (Le mur des paresseux)». Face au mutisme et à l'inertie fatale dans laquelle s'enferme son ami Nadir, Alcide se retrouve livré à lui-même et au fil des souvenirs qui ressurgissent : son enfance, ses débuts dans le jazz, sa rencontre avec sa femme…
 
Bouleversé par une rencontre inattendue avec Malone, un immigré subsaharien de passage à Tanger, il retrouve peu à peu son envie de vivre. Mais cette rencontre aura aussi des conséquences imprévisibles qui conduiront à un enchaînement d'événements aux conséquences tragiques.
 
Chacune des sept parties du roman nous invite à explorer les subtilités de la passion humaine, de la mémoire, du temps, du silence, de l'amour et de la mort, ainsi que le manque d'inspiration et le désespoir qui en résulte. Dans un monde destins entrelacées, cela rappelle l'évolution des grands personnages tragiques grecs.
 
L'image du saxophoniste John Coltrane figure en bonne place dans le livre, mais on retrouve également d'autres musiciens légendaires à travers l'histoire, comme Thelonious Monk ou Duke Ellington. D'importantes figures artistiques de la ville de Tanger, comme Mohamed Choukri ou Francis Bacon, qui apparaissent également dans la lecture.
 
«Le mur des paresseux» est une tentative de fusionner entre la musique et la littérature qui sont deux arts complémentaires… à moins que la musique ne soit en fait que l'accomplissement de la littérature…  
 
L'ODJ avec fnh.ma
Lundi 16 Mai 2022


Basma Berrada
Jeune journaliste à l'ODJ En savoir plus sur cet auteur

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | Revue de presse | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.