Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Leçons syndicales




par Majd El Atouabi

Leçons syndicales
break_time500mslecons_sy1625588452.mp3 A lire ou à écouter en podcast :  (517.97 Ko)

Au-delà de la déconfiture désormais officielle de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), le bras syndical du Parti de la Justice et du Développement (PJD) qui dirige le gouvernement, les élections professionnelles qui viennent de se solder par une percée historique de l’Union Générale des Travailleurs du Maroc (UGTM), la centrale syndicale de l’Istiqlal, sont porteuses de grands enseignements.

En tête de ces enseignements, on retiendra l’important taux de participation aussi bien des hommes que des femmes travaillant dans les secteurs public et privé. A quelques semaines des élections législatives, locales et régionales auxquelles nombre de pronostiqueurs continuent à prédire un taux massif d’abstention, la forte participation aux derniers scrutins professionnels vient confirmer le besoin de changement qui anime les Marocains au bout de deux législatures décevantes sur le plan des politiques sociales et générales.

Malgré le contexte pandémique qui continue à peser de tout son poids, ces élections ont, en effet, connu une adhésion remarquable de la part des fonctionnaires et des salariés du privé, dont respectivement 60% et 79% ont voté, exprimant leur désir de changement qui s’est traduit par une avancée notoire de l’UGTM et un vote-sanction à l’encontre de la centrale syndicale du PJD qui a vu nombre de ses forteresses dans la Fonction publique tomber.

Ce résultat favorable engrangé par le bras syndical de l’Istiqlal n’est pas fortuit. Il est le fruit d’une mobilisation soutenue, sincère et indéfectible de la part des militantes et des militants de l’UGTM en faveur des droits des fonctionnaires et des travailleurs, avant, pendant et après la signature en 2019 de l’accord tripartite sur le dialogue social. Basée sur la proximité, l’écoute et l’empathie, cette mobilisation des hommes et des femmes de l’UGTM s’inspire dans ses grandes lignes des valeurs prônées par l’Istiqlal et dont les maîtres mots sont l’équité et l’égalitarisme économique et social.

En attendant l’expression de l’opinion du commun des Marocains lors des prochaines échéances électorales, ce sont ces mêmes valeurs qui viennent d’être adoubées par les fonctionnaires et les travailleurs du privé, autorisant l’espoir du début de la fin d’une crise de confiance envers la politique, en particulier, et la chose publique, en général, qui n’a que trop duré.

par Majd EL ATOUABI sur https://lopinion.ma



Mardi 6 Juillet 2021

Chroniqueurs invités | Coup de cœur



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.