Menu

Les élections 2021 dans toutes le tètes




Impossibilité de mobiliser ses électeurs avec des meetings politiques interdits ?
 

Questionné à son tour, le vice-président de l’Alliance des économistes de l’Istiqlal, Adnane Benchekroun, a tout d’abord tenu à préciser qu’il s'exprimait à titre personnel et pas au nom de son parti qui, comme le reste des acteurs politiques, n’a pas appelé au report des échéances électorales.


Selon lui, en cas de poursuite de la pandémie, l’interdiction d'organiser des réunions électorales va désavantager la majorité des partis qui auront donc beaucoup de mal à convaincre les électeurs.


« Le canal digital, une solution de rechange boiteuse »


« Si Abdelilah Benkirane a prouvé qu'il pouvait réunir autour de sa seule personne des millions de personnes sur le net, je pense sincèrement qu'aucun autre homme politique n'est capable de rassembler et de galvaniser dans le même temps autant de gens sur un canal numérique.


« Selon moi, remplacer des grands meetings populaires par des meetings numériques est une solution par défaut qui ne donnera pas lieu à une grande mobilisation sur le terrain politique.


"En l’absence de recette magique, les programmes des partis ne seront pas crédibles"


A la question de savoir s'il était possible, en pareilles circonstances, de présenter un programme électoral qui soit audible et crédible, l'économiste répond clairement par la négative.
 

« Toute la difficulté sera d'essayer d'être crédible auprès de nos électeurs avec un programme qui se veut réalisable, mais au regard de l'incertitude dans laquelle nous évoluons et dans laquelle nous resterons certainement à la veille des élections, c'est un pari qui sera difficile voire impossible à tenir », conclut l’économiste en ajoutant que les partis ne seront ni crédibles ni audibles s’ils doivent s'accommoder à l'avance d'une campagne tronquée sans meeting direct et d'une participation faible.

 

Extrait de l'article de medias24 : 






Rédigé par le Samedi 19 Septembre 2020

Dans la même rubrique :
< >


 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté