L'ODJ Média




Les phrases que je n'aurais jamais dû dire à mes enfants


Dans le murmure du vent, nos paroles prennent vie,
Chaque phrase un pinceau, peignant l'âme de nos petits.
Parlons avec douceur, écoutons avec le cœur,
Nos mots, des graines d'espoir, dans leurs jardins intérieurs.

Éduquons avec espoir, non avec peur ou regret,
Nos erreurs, des leçons, sur le chemin qu'on s'apprête.
Parlons pour élever, jamais pour démolir,
Dans chaque mot, un pont, pour ensemble construire.



Par Adnane Benchakroun

Dans le jardin du temps, sous l'œil d'un grand-père sage,
Se dessine le récit d'un amour sans partage,
Mais aussi les écueils, en paroles, d'un âge
Où l'on apprend trop tard le poids de certains adages.

"Pourquoi n'es-tu pas tel ton frère, ou bien ta sœur ?"
Ces mots, lancés sans voir, blessent plus qu'une fêlure.
Ils sèment dans le cœur des enfants la rancœur,
Et dans leur jeune esprit, une ombre qui perdure.

"Tu es paresseux, inutile, un vrai fardeau,"
Paroles cruelles qui brisent l'estime et l'élan.
Sous le poids de ces mots, l'enfant se sent si bas,
Qu'il oublie que l'amour ne juge pas en tyran.

"Si tu ne viens pas là, nous te laisserons ici,"
Menace sans amour, qui l'insécurité sème.
Dans l'âme de l'enfant, elle instille une peur infinie,
Un terreau fertile pour que le doute lui-même.

"Jamais tu n'obéis, toujours tu me déçois !"
Ces absolus qui font de l'enfant un étranger,
À ses propres efforts, il ne croit plus, pourquoi ?
Car de ses parents, il ne peut satisfaire le cahier.

"Arrête de pleurer, ce n'est rien, tu verras,"
Minimiser ainsi, c'est nier leur douleur.
C'est leur apprendre à cacher ce qu'au fond ils ressentent,
À enfermer leur cœur dans une prison sans couleur.

"On verra," dit-on, quand le non est déjà su,
Promesses en l'air, qui la confiance érodent.
L'enfant, dans son espoir, se sent alors déçu,
Et dans son petit cœur, de grands rêves s'érodent.

"Si tu es sage, l'amour de tes parents tu gagneras,"
Quelle condition cruelle à l'amour véritable !
L'enfant doit savoir que, quoi qu'il arrive, il aura
Cet amour inconditionnel, immuable.

"Laisse, tu n'y arriveras pas," dit-on pour aider,
Mais c'est leur autonomie qu'on assassine.
Laissons-les essayer, échouer, et réessayer,
Pour qu'un jour, de leurs propres ailes, ils s'imaginent.

Leurs succès, parfois, on les ignore, ou pire,
"On s'attendait à mieux," dit-on, cœur de pierre.
Mais chaque petit pas mérite louange, et inspire
L'enfant à se dépasser, à plaire à la terre entière.

"Je suis déçu de toi," répété, devient leur croix,
Marquant leur âme d'une empreinte indélébile.
Ils grandissent en croyant qu'ils ne sont pas à la hauteur,
Que, quoi qu'ils fassent, ils resteront invisibles.

Ainsi parle le grand-père, le cœur lourd de regrets,
Conscient des mots lancés, des blessures infligées.
Mais dans ses yeux brille l'espoir, car il sait,
Que l'amour, vrai remède, peut tout réparer.

Écoutons donc les sages, leurs erreurs et leurs peines,
Pour que nos mots deviennent des ponts et non des chaînes.
Aimons nos enfants, pour ce qu'ils sont, sans condition,
Et construisons ensemble un monde de compréhension.

éducation, amour inconditionnel, communication parent-enfant, impact des mots, estime de soi, développement de l'autonomie, gestion des émotions, violence verbale, encouragement, réparation des erreurs




Mardi 13 Février 2024


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 26 Mai 2024 - 17:05 Ssi Allal Rahimahou Allah…

Vendredi 24 Mai 2024 - 02:44 Tribune

Experts invités | Coup de cœur | Quartier libre | Replay vidéo & podcast outdoor



Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.

 


















Revue de presse