Libérons TOUTES nos énergies..


Sortir l'économie marocaine de sa dépendance vis-à-vis des énergies fossiles, de l'importation de brut , ainsi que celle en rapport avec le gaz du voisin algérien jusqu'à il n'y pas longtemps, n'est pas une mince affaire et exige des décideurs des orientations stratégiques fermes , déterminées et énergiques .



Écouter le podcast en entier :


Garantir la souveraineté énergétique du Royaume exige aujourd'hui une multiplication des sources d' approvisionnement en énergie dans l'optique de ne plus dépendre de la géopolitique Internationale et des fluctuations des marchés mondiaux. 

Le Maroc a un immense potentiel et des atouts certains pour devenir un carrefour énergétique entre le continent africain et L' Europe. 

A cet effet, des institutions internationales de renommée parlent du Maroc comme un futur pôle mondial pour l'éolien offshore ainsi que pour la production d'hydrogène vert . Nonobstant les mécanismes institutionnels improbables et hasardeux élaborés dans le passé par MASEN pour les énergies renouvelables, la leçon doit être retenue afin de ne pas sortir de la dépendance vis-à-vis du gaz et du pétrole de l'étranger juste pour se retrouver avec une nouvelle dépendance par rapport au privé, qu'il s'agisse de groupes nationaux ou de compagnies étrangères. 

Hors d'une vision cohérente et d'une visibilité à toutes épreuves,  l'équation de la souveraineté énergétique du Royaume restera en suspens et le pire , c'est qu'elle devienne un gâchis voire un leurre . 

Ces derniers mois ,  du Méthane a été découvert au large de Larache , du gaz dans l'Oriental , du pétrole brut au large de Tiznit , ainsi que du Lithium dans les provinces sahariennes .

Un formidable gisement, exceptionnel et inespéré, à investir tous azimuts de la manière la plus rationnelle.

A côté, le potentiel éolien et solaire du Maroc offre également d'énormes possibilités et des promesses certaines à condition de réunir la volonté politique afin de déployer des plans stratégiques de développement dans chaque région du pays .
 .
En parallèle, d'autres chantiers mériteraient d'être investis et exploités dont celui du nucléaire et des biocarburants .

A ce sujet, le traitement des déchets ménagers dans des usines spécialisées permettra de transformer nos ordures en gaz ou en carburant, soit pour l'éclairage public soit pour le chauffage. 

La révolution des énergies du futur se fera avec ou sans nous .

Par Hafid Fassi Fihri 





Hafid Fassi fihri
Hafid Fassi Fihri est un journaliste atypique , un personnage hors-normes . Ce qu'il affectionne,... En savoir plus sur cet auteur
Mardi 5 Juillet 2022

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2022 - 17:13 Entends-tu rugir les lions ?

Dimanche 4 Décembre 2022 - 09:10 L’investissement sur coup de pied arrêté

Billet



Magazine créé avec Madmagz.