L'ODJ Média



Livre Big Data Djihad de Hicham Lasri

Hicham Lasri, invité du Book Club Le Matin


Le réalisateur, scénariste, romancier et dessinateur, Hicham Lasri, est l’invité de la rencontre du Book Club du 20 octobre au siège du Groupe Le Matin à Casablanca. Notre invité a présenté son ouvrage « Big Data Djihad ».




Résumé & Moments forts transcription indicative de la rédaction

Hicham Lasri, invité du Book Club Le Matin, présente le livre Big Data Jihad et discute de l'influence de Big Data sur nos vies et la façon dont cela affecte notre langage et notre relation à l'authenticité. Il souligne également l'importance de la créativité et de la recherche de nouvelles voies dans l'écriture et le cinéma. Hicham Lasri aborde également le sujet de la jeunesse et de la nécessité de les guider dans leur découverte et leur construction d'identité.

Hicham Lasri est un écrivain polyvalent et innovant, présentant son livre Big Data Jihad lors d'une réunion littéraire.- Hicham Lasri est décrit comme un écrivain tout-terrain qui ne suit pas les règles classiques de l'écriture.

- Son livre "Big Data Jihad" est une œuvre de fiction unique au Maroc, avec une histoire captivante et des rebondissements inattendus.
- Le style d'écriture de Lasri est décrit comme élégant, plein d'espièglerie et capable de surprendre les lecteurs.
          
Le Big Data a inversé le postulat initial d'Orwell, transformant les individus en esclaves d'un algorithme et créant une nouvelle langue des interactions en ligne.- Le Big Data expose les individus de manière parfois obscène, les rendant esclaves d'un algorithme.

- Les fluctuations d'interactions en ligne peuvent devenir un problème, influençant la perception de l'intérêt et de l'autorité.
- L'ère actuelle est caractérisée par la fatigue liée à la constante communication en ligne, menant à l'invention de nouveaux codes de langage et d'interaction.
          
L'évolution de l'histoire est liée à la référence ironique à Hassan Sabah, l'inventeur du terme "assassin", soulignant comment la société pousse souvent à un suicide moral plutôt que physique.- La création du terme "assassin" par Hassan Sabah est liée à la FIDA et au kamikaze.

- L'auteur souligne que la société pousse souvent à un suicide moral plutôt qu'à un suicide physique.
- Le personnage du diable est décrit comme complètement fou, motivé par la violence et la misogynie.
- L'auteur critique le manque de défense des femmes dans la société actuelle.
          
L'auteur parle de l'importance des "volets lyriques" dans la littérature du Maghreb francophone et de son approche expérimentale de l'écriture.- Les "volets lyriques" sont considérés comme la marque des grands écrivains.

- L'auteur préfère un style d'écriture expérimental et ne s'intéresse pas aux romans traditionnels.
- Il souligne l'importance de la violence dans l'écriture pour exprimer des réalités sans être complaisant.
          
Un artiste définit son identité en relation avec sa vision du monde, cherchant à se démarquer et à créer un chemin alternatif.- Un artiste invente son propre langage et sa place dans le monde.

- Il doit se distinguer en définissant ses valeurs et sa vision du monde.
- Plutôt que de blâmer les institutions, il doit tracer son propre chemin.
- L'artiste doit être un aventurier et se nourrir de ses expériences pour enrichir son art.
          
Hicham Lasri parle de son premier livre, une pièce de théâtre en français, publiée en 2006, et de l'importance du travail constant et de l'entourage pour avancer.- Son premier livre, une pièce de théâtre, a été publié en 2006 et a été récompensé par l'Union des écrivains marocains.

- Il souligne l'importance du travail constant et de l'entourage qui le soutient et le propulse.
- Hicham Lasri mentionne qu'il croit beaucoup en la chance et en l'effort quotidien pour avancer dans ses projets.
- Il partage son emploi du temps chargé, y compris une heure de CrossFit tôt le matin, soulignant l'importance de gérer son temps efficacement.
          
L'auteur discute de sa stratégie pour attirer les lecteurs et de l'importance de la promotion cinématographique pour les films.- Il a mis en place une stratégie pour inciter les gens à acheter son livre et le laisser traîner pour être lu.

- Souligne l'importance de la promotion cinématographique pour les films, qui peut même dépasser le budget de tournage.
- Mentionne l'interview des protagonistes de films pour créer de l'intérêt et intrigue.
- Explique comment son ami a joué un rôle essentiel dans la promotion de son livre.
          
Hicham Lasri parle de l'importance de ne pas tomber dans la victimisation dans ses films et de l'importance d'accompagner et guider les jeunes.- Il refuse de faire des films sur les victimes pour ne pas tomber dans la pornographie sociale.

- Il met en avant l'importance d'accompagner et guider les jeunes dans leur découverte du monde.
- Il souligne le changement positif dans l'expression artistique aujourd'hui par rapport aux années 80.
          
      
Jeudi 16 Mai 2024


Experts invités | Coup de cœur | Quartier libre | Replay vidéo & podcast outdoor



















Revue de presse









Menu collant à droite de la page