Londres : Championnat du monde d’échecs sous l’eau


L’Angleterre organisait ce week-end des championnats du monde d’échecs sous l’eau en piscine. Une variante aux échecs classiques qui oblige les joueurs à jouer leurs coups en apnée.




« C’est un marathon »
 
Jouer aux échecs ou nager ? Et si on combinait les deux ? C’est ce qu’ont fait des participants du Championnat du monde d’échecs en plongée à Londres, ce dimanche 14 août.
 
Le principe est aussi simple que son nom : le plateau d’échecs, doté de pièces magnétiques, est immergé au fond de l’eau. Deux joueurs en maillot de bain plongent alors tour à tour au fond du bassin pour jouer leur coup, et doivent donc rester en apnée tout le temps de la réflexion et du déplacement de la pièce.
 
« Je pensais que ce serait un jeu d’enfant mais ce n’est définitivement pas le cas, raconte un joueur Zarein Dolab. Essayer de voir les pièces, de se maintenir en bas est beaucoup plus difficile, surtout si vous jouez une partie longue, en faisant 30-40 coups et en descendant et remontant à chaque fois, c’est un marathon en soi ».


Les échecs, mais « plus cool »
 
Cette idée de jeu sort tout droit de la tête d’un maître des échecs, l’Américain Etan Ilfeld, qui vit aujourd’hui en Angleterre. Il a commencé à jouer aux échecs à l’âge de quatre ans et a commencé à participer à des tournois à l’âge de 10 ans. Combiner les échecs à de la plongée, permettait, selon lui, d’y incorporer un côté physique pour rendre les échecs un peu « plus cool ».
 
Dix participants se sont ainsi affrontés durant quatre heures au cours de cette compétition insolite. Après quatre tours, c’est le Polonais Michal Mazurkiewicz, 33 ans, qui a finalement remporté l’épreuve en battant le Sud-Africain Alain Dekker.

L'odj avec 20minutes
Jeudi 18 Août 2022


Astuce & Insolite | Brèves Lifestyle | Breves Astuce et insolite



Magazine créé avec Madmagz.






















Revue de presse