Menu
lodj lodj
lodj
Twitter
YouTube
Digital Radio
Digital TV
LinkedIn
Facebook



Mais que se passe-t-il Mr le Ministre de la santé ?


Mr le ministre votre silence est troublant.
Votre silence ou vos non dits laisse le champ libre à toutes les rumeurs et fake news sur les réseaux sociaux ?
Où est donc le vaccin chinois ?
Que se passe-t-il avec la société Sinopharm ?
Il ne s’agit nullement de vous reprocher vos anticipations ou vos prises de risque, mais juste de comprendre.



Vous nous aviez bien affirmé qu'afin d'assurer une quantité de vaccin anti-Covid suffisante pour la population marocaine, le Maroc avait signé deux partenariats. L'un avec Sinopharm et l'autre avec la société "R-Pharm" sous licence du laboratoire suédo-britannique "AstraZeneca".

 

Nous avons accueilli cette démarche avec beaucoup de satisfaction.
 

Ces deux partenariats entre le Maroc et le laboratoire chinois , d'abord , allaient permettre au Royaume d'acquérir 10 millions de doses avant 2020 et 45 millions au total du laboratoire chinois et 17 millions de doses avec, en option, 3 millions de doses supplémentaires avec AstraZeneca en suite.

Nous sommes mi-janvier 2021, le protocole , le plan et la logistique de vaccination est semble-t-il prêt mais nul vaccin à l’horizon !


Si, évidemment, vous ne pouvez être responsable de toute défection ou retard de livraison du laboratoire Sinopharm, il est plus judicieux d’en informer l’opinion publique !

Certes, ce vaccin chinois n’a été autorisé par les autorités sanitaires chinoises que le 2 janvier, mais nous avons appris aussi par la presse la démission de son président "pour des raisons personnelles", celle de son directeur d’audit et la chute de ses actions à la bourse de Hong Kong.


La multiplication de ces mauvais signaux et leur opacité crée la méfiance, le doute et alimente le discours des antivax.
 

Il n’est pas question ici d’exiger 100 % transparence qui pourrait nuire à une quelconque négociation politique ou commerciale en cours, mais juste le minimum afin de mieux comprendre les dessous de l’affaire.

Si affaire il y a ! Car les réseaux sociaux pullulent d’histoires à dormir debout.

Et pour être honnête, on ne comprend pas non plus le silence des parlementaires jamais avares de questions orales et écrites.

Sommes-nous dans une connivence patriotique ! Si c’est le cas alors Amen !
 

Alors Mr le ministre, oublions pour l’instant le vaccin chinois pour nous accrocher à celui d'AstraZeneca.
 

L'Université d'Oxford et AstraZeneca explique que la méthode de fabrication de son vaccin anti-Covid consiste en l'utilisation d'un "vecteur viral de chimpanzé à réplication défectueuse basé sur un recombinant du virus inactivé  qui provoque des infections chez les chimpanzés et contient le matériel génétique de la protéine de pointe (ou protéine spike) du virus SARS-CoV-2. Après la vaccination, la protéine de surface spike est produite, amorçant le système immunitaire et l’incitant à attaquer le virus SARS-CoV-2 s’il infecte plus tard le sujet".
 

Ce vaccin d'AstraZeneca peut être conservé et distribué à une température comprise entre 2 et 8°C, ce qui le rend particulièrement adapté à la distribution
 

Il s'agit de l’injection d'un vaccin recombinant du virus inactivé par les technologies classiques.

Ainsi, on ne change pas de « plateforme vaccinale » par une quelconque utilisation d’acide nucléique « pur » (ADN ou ARN).

Dont Act, Mr le Ministre 
 

Mais une dernière question, si vous le permettez !
 

Quid de votre plan de vaccination en 120 jours pour 25 millions de Marocains s’il vous manque les 45 millions de vaccins chinois ?

Vous nous avez bien dit, sur 2M , qu'on pourra passer le prochain Ramadan sans restrictions !
 

Bonne chance Mr le ministre 

 Adnane Benchakroun

Simple citoyen toujours prêt à être vacciné, mais troublé par la dernière dépêche de Reuters   et qui espère être démenti dans les heures qui viennent .

Dernière minute

La stratégie nationale de vaccination contre la Covid-19 est le thème retenu pour la séance mensuelle des questions relatives à la politique générale adressées au chef du gouvernement, prévue mardi prochain à la Chambre des conseillers. 

Cette séance qui débutera à 15H00 se tient conformément aux dispositions de l’article 100 de la Constitution, indique la Chambre dans un communiqué. 





Dimanche 17 Janvier 2021

Dans la même rubrique :
< >




Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html

Magazine créé avec Madmagz.


L'ODJ WEB MAG