Menu

Manœuvres de sous- marins nucléaires au Canal de Suez et au Détroit d'Ormuz


Des sous -marins nucléaires américains et Israéliens auraient été aperçus ces derniers jours transitant , à visage découvert , par le Canal de Suez .



Manœuvres de sous- marins nucléaires au Canal de Suez  et au Détroit d'Ormuz
Et un sous marin US , escorté par des dizaines de navires de guerre et transport une centaine de missiles Tomahawk , auraient été aperçu franchissant le Détroit d'Ormuz. 
 
Bruits de bottes et spectre de conflit majeur
 

L’Iran a  aussitôt émis un avertissement afin de prévenir que l’arrivée de tout sous-marin israélien dans les eaux du Golfe sera perçu comme un acte d’hostilité dirigé contre Téhéran et qu’il aura le droit d’y répondre.  Entre ces manoeuvres de provocation et de  menaces , les bruits de bottes deviennent persistants  et le spectre de conflit majeur risque de provoquer un déluge et un tonnerre  en cas d'hostilités !

"Les Israéliens doivent faire attention et savoir que tout sous-marin israélien arrivant dans le Golfe sera une cible importante pour l'Iran", a déclaré Abu al-Fadl Amoui, porte-parole du Comité de la sécurité nationale et de la politique étrangère du Parlement iranien, à Al-Jazeera.  

Ces déclarations du responsable iranien interviennent après la publication d’informations au sujet du passage récent d'un sous-marin israélien dans le canal de Suez à destination de la mer Rouge. 

Le journal Israel Hayom avait rapporté la semaine dernière qu'un sous-marin avait traversé le Canal de Suez, à destination du Golfe persique, dans le but "d’envoyer un message" à l'Iran. 

Selon cette source, la traversée du Canal de Suez s'est déroulée suite à l'approbation de l'Egypte. L'armée égyptienne n’ayant pas souhaité commenter cette information.  

Le porte-parole de l'armée israélienne, Hidai Zilberman, a  toutefois déclaré pour sa part  qu'il n'excluait pas que l'Iran attaque Israël depuis l'Irak ou le Yémen. Il a  également expliqué que Téhéran travaillait au développement de drones et de missiles intelligents dans ces deux pays.

Dans un entretien accordé il y a quelques jours au Jérusalem Post Zilberman affirmait que l'Iran menait une guerre par procuration et sans relâche à Israël depuis l'Irak et le Yémen , comme il le fait au Liban et en Syrie. 

 A l'approche de la commémoration , début janvier , du premier anniversaire de l'assassinat du Général Kassim, et après l'attentat il y a deux mois qui avait mis fin aux jours du principal responsable du programme nucléaire Iranien , les Etats Unis et Israël craignent une attaque de représailles de la part de la République Islamique qui avait promis de venger ses martyrs . Et ces manœuvres de sous- marins nucléaires ne seraient que des coups de semonce afin de mettre en garde les Iraniens .

On vous explique en résumé la situation : les américains et les Israéliens assassinent qui ils veulent , où ils veulent , quand ils le peuvent , et puis ils vous envoient des mises en garde et des menaces . Aujourd'hui, à trois semaines en principe de l'entrée en fonction du nouveau président élu Joe Biden , si Donald Trump veut bien quitter la Maison Blanche sans faire obstruction à la transition , une attaque et une agression d'envergure sur l'Iran serait un dernier service que le président sortant voudrait rendre à Israël , nonobstant les dramatiques et incalculables conséquences que pourrait avoir une guerre dans la région. 
 
Et si Téhéran bloquait le Détroit d'Ormuz ?

De son côté , le ministère Iranien des affaires étrangères a affirmé que la République islamique se tenait prête à toutes les probabilités et répondrait à tout scénario. Si les sous-marins nucléaires américains et Israéliens sont une menace pour la sécurité de l'Iran , ils représentent également une cible de choix en cas de conflit majeur qui pourrait embraser la région. Quant à nous , bien que le Maroc et Israël viennent de reprendre leurs relations diplomatiques , vous pouvez compter sur nous pour dénoncer tous les crimes impunis de Tsahal et du Mossad . L'état hébreu qui se prétend seule démocratie au Moyen-Orient devra s'habituer et s'accommoder de la liberté d'expression et de la liberté de presse que nous avons toujours défendu. Et puis , last but not least , l'Iran dispose de plusieurs armes et soutiens dont le Hezbollah , Moscou, et surtout le loisir de pouvoir bloquer durablement le détroit d'Ormuz , sans quoi le golfe persique devient inaccessible . Sinon , en cas de guerre il faudra s'attendre à des frappes chirurgicales et non pas à une guerre conventionnelle avec affrontements de troupes au sol 

HAFID Fassi Fihri 
 
   





Rédigé par le Mardi 29 Décembre 2020
Hafid Fassi fihri
Hafid Fassi Fihri est un journaliste atypique , un personnage hors-normes . Ce qu'il affectionne,... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >


 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté