L'ODJ Média




Maroc-Algerie : De Khawa à Khawana… bonjour la Fitna !


En juillet 2019, lorsque l’Algérie avait remporté avec brio la Coupe d’Afrique des Nations en terre égyptienne, le public marocain, pourtant traumatisé par la surprenante disqualification des Lions de l’Atlas face au Bénin en huitièmes de finale, avait spontanément manifesté sa joie en célébrant de manière ostentatoire le sacre continental des «Fennecs» auxquels le Roi du Maroc, lui-même, avait tenu à adresser ses félicitations. Une année auparavant, c’était les Algériens qui exprimaient leur fierté et leur joie à l’égard de la prestation honorable mais stérile du Onze marocain lors du premier tour de la Coupe du Monde en Russie.



Écouter le podcast en entier :


Par Majd El Atouabi

Maroc-Algerie  : De Khawa à Khawana… bonjour la Fitna !
C’était l’époque des attroupements de supporters et des effusions de sympathie sur les rives algérienne et marocaine de l’Oued Kiss, frontière naturelle entre les deux pays, au niveau de la région de l’Oriental. C’était le temps du fameux «Khawa Khawa», célèbre slogan devenu cri du coeur des millions d’âmes éclairées qui se trouvent de part et d’autre des frontières et qui aspirent simplement à un avenir exempt de tout risque de guerre, de désolation et de chaos pour l’ensemble de la région.

Ainsi allaient les choses même aux pires heures des relations bilatérales entre le Maroc et l’Algérie, jusqu’à l’avènement du Président Abdelmadjid Tebboune et sa nouvelle ère marquée par un déferlement inédit d’hostilité envers le Royaume. Organisée et nourrie par la junte militaire qui détient les vraies rênes du pouvoir, pour détourner le mécontentement du peuple algérien et son Hirak pacifique vers un ennemi extérieur imaginaire, cette escalade qui dure depuis trois ans semble aujourd’hui produire l’effet voulu par les généraux. Celui de la discorde et de la Fitna entre deux peuples jumeaux qui ont longtemps su préserver leurs relations amicales quasi-familiales  des turpitudes politiques.

La parfaite démonstration de cette dangereuse dérive a été donnée lors des Jeux Méditerranéens d’Oran où l’hostilité populaire envers le Maroc était plus que palpable, au gré des huées, des sifflets et autres insultes et quolibets proférés contre nos sportifs et nos symboles nationaux.

Face à un peuple algérien de plus en plus formaté par le discours haineux de ses dirigeants, le peuple marocain, jusqu’ici connu pour sa retenue, semble de plus en plus lassé de snober les attaques et agressions politiques, médiatiques, verbales et parfois physiques des voisins. Et le fameux slogan «Khawa Khawa», qui avait jusqu’à récemment plus d’adeptes que de détracteurs, n’a jamais été aussi inaudible, risquant même de devenir un signe de trahison plutôt que de sagesse et de raison. Triste et inquiétant.
 
Rédigé par Majd EL ATOUABI sur L'opinion  



Mercredi 6 Juillet 2022


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Avril 2024 - 00:11 La panne d'imagination

Lundi 22 Avril 2024 - 17:07 La mystérieuse percée kabyle à l’ONU

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Formation & Emploi | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média




A mag created with Madmagz.




Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.

 




Recherche

















Revue de presse










Menu collant à droite de la page