Menu

Marrakech abrite une exposition collective sous le thème 'espoirs contrariés'


Une exposition artistique réunissant six artistes, sera organisée à la ville ocre du 1er au 15 août prochain sous le thème « Espoirs contrariés».



Exposition regroupant 5 artistes Marocains et un Français

Visible aux cimaises de Dar Zagora, espace d’exposition et résidence d’artiste, l'exposition "Espoirs contrariés" réunit des artistes d’horizons et concepts différents et fait prévaloir la diversité des styles et la qualité maîtrisée de la création. Il s’agit d'Ahmed Haizoune, Ahmed Ben Ismael, Abdelghani Chalal et Houcine Ilan, 4 artistes vivant et travaillant à Marrakech, Jean-Michel Bouqueton, qui vit et travaille à Tahanout, ainsi que Othmane Benchaalal qui vit et travaille à Aix-en-Provence.

Des talents de parcours différents 

Ahmed Haizoune est lauréat de l’école des Beaux-arts de Tétouan avant de partir en Italie afin de perfectionner sa formation. Cet artiste commence très tôt à dessiner cette noble monture. Il travaille beaucoup entre le Maroc et l’Italie où il a exposé de nombreuses fois dans des galeries prestigieuses. L'artiste a été particulièrement charmé par les Kasbahs du Sud marocain qui constituent un élément central de ses toiles.

De son côté, Ahmed Ben Ismael est à la fois peintre et photographe. Il réalise plusieurs couvertures de livres littéraires et artistiques et des affiches pour les manifestations culturelles et artistiques. Il évoque dans ses toiles le monde de la magie, l’écriture talismanique, fragmentaire, essaimée pour assurer l’illisibilité de son mystère.

Pour sa part, Abdelghani Chalal a toujours été porteur du désir de peindre, dans un milieu familial empreint de culture, où le père s’adonnait déjà à la peinture. Ses dernières créations se caractérisent par une alliance intelligente de la tradition à la modernité.

Les préoccupations socioculturelles de l'artiste Houcine Ilan, de par sa formation universitaire, l'ont naturellement orienté vers la conception d'une approche picturale spécifique. Houcine Ilan intègre dans ses toiles des signes ésotériques, survivance de superstitions ancestrales.

Othman Benchaalal est un photographe autodidacte, il développa très tôt une passion pour la photographie de rues et de portraits.

Après un détour par la littérature, et le cinéma, Jean-Michel Bouqueton commence à peindre en 1993, à l'âge de 45 ans. Cet artiste a progressivement ressenti le besoin de se rapprocher de la figuration à travers des paysages, puis, il y a deux ans, par la représentation systématique de corps.


Reprise après les restrictions du Covid-19

Cet événement culturel, programmé depuis plusieurs mois, a été reporté plusieurs fois en raison de la conjoncture exceptionnelle liée à la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19). La reprise des événements culturels a réjoui les passionnés de la culturel et a ouvert des opportunités d'échanges et de discussions d'art. 


LODJ avec Aujourd'hui.ma





Rokia Dhibat
Jeune journaliste, lauréate de l'ISIC. En savoir plus sur cet auteur
Samedi 31 Juillet 2021

Dans la même rubrique :
< >




Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html






L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site