L'ODJ Média




Mieux vieillir sur les chemins des âges


Dans l’écho de mes pas, les regrets murmurent,
Sous la lune, les souvenirs s’allument et durent.
Chaque ombre une histoire, chaque rire un remède,
Dans la brise, je cherche un demain qui m'agrée.

J'avance en traînant les chaînes du passé,
Les étoiles témoins de mes rêves égarés.
Entre les fissures du temps, mon cœur s'épanche,
Espérant un pardon qui danse, qui penche.



Par Adnane Benchakroun

Fuyez les regrets des jours antérieurs,
Ces lourdes chaînes du passé défunt ;
Dans l'obscur des nuits, fuyez les pleurs,
Acceptez la vie, son cours, son labeur.

Fier héritier de jours malheureux,
Ne noyez votre cœur en vieux regrets ;
Chaque épreuve traversée, en ses feux,
Vous a sculpté, ne gommez pas ces jeux.

Laissez au loin la peur de demain,
Cette terreur d'un avenir incertain ;
Comme un navire échappe à son frein,
Voguez serein, l'horizon est serein.

Le futur n'est que terre inexplorée,
Ne laissez pas la crainte en troubler la vue ;
Plantez-y vos espoirs, vos rêves dorés,
Dans ce jardin, que chaque jour soit fêté.

Ne craignez point les ombres de malaise,
Compagnons de route en ces années tassées ;
Accueillez-les comme le ferait la brise,
Qui souffle et passe, et à la fin, apaise.

Changez le pli de votre vieux mental,
Face à la maladie, soyez un roc, un étendard ;
Combattez non pour vaincre mais pour équilibre,
Dans la douceur, chaque jour, à rétablir.

Cultivez la gratitude, ô noble vertu,
Dans le jardin du temps qui s’étend ;
Chaque fleur, chaque rayon reçu,
Est un cadeau pour l'âme, un moment suspendu.

Avec l'âge vient la sagesse, le détachement,
Un trésor caché en lente découverte ;
Soyez reconnaissant, en chaque instant,
De l’air, du ciel, du doux changement.

Apprenez l’art noble du pardon,
Libérateur des cœurs enchaînés ;
Laissez s’envoler rancunes à l’horizon,
Pour que s'ouvrent les portes de la raison.

Le pardon, clé d'or des prisons intérieures,
Libère des liens du ressentiment amer ;
Ouvrez vos bras, effacez les rancœurs,
Et dans l’amour trouvez votre meilleur.

Entourez-vous de voix, de rires, de chants,
Dans la danse sociale des jours lumineux ;
En vieillissant, un cercle d’amis bienveillants
Est le plus sûr des remèdes, le plus puissant.

Ne craignez pas de marcher entouré,
Les âmes qui se croisent, bâtissent des ponts ;
Dans ce tissage, le cœur est réparé,
Et chaque pas mène à la paix, à l’été.

Ce poème parle de poésie, mélancolie, regrets, souvenirs, espoir, pardon, émotions, nuit, urbain




Lundi 6 Mai 2024


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 29 Mai 2024 - 10:30 NEMO

Dimanche 26 Mai 2024 - 17:05 Ssi Allal Rahimahou Allah…

Experts invités | Coup de cœur | Quartier libre | Replay vidéo & podcast outdoor



Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.

 


















Revue de presse