L'ODJ Média




Moi, humble économiste, je dépose les armes


Sous l’ombre des chiffres, je marche sans espoir,
Économiste perdu, je contemple le soir.
Les crises me dépassent, je n’ai plus de réponse,
Dans ce monde en chaos, ma voix n’a plus de son.

Mes modèles s’effondrent, mes prévisions s’effacent,
Face aux tempêtes du monde, mon savoir se casse.
Entre les ombres du futur, je cherche une lumière,
Économiste fatigué, je dépose mes prières.



Par Adnane Benchakroun

Moi, humble économiste, au savoir érodé,
Dépose les armes, le cœur lourd, fatigué.
J'ai atteint mon niveau d'incompétence,
Face à ce monde en mouvance, sans répit, sans constance.

Les crises se succèdent, un ballet infernal,
Pandémie, inflation, et conflit énergétique fatal.
Nous, gardiens des chiffres, peinons à prédire,
Ces tempêtes nouvelles qui nous font tant souffrir.

La crise financière de deux mille huit vint briser
Nos certitudes, nos modèles, nos augures dépassés.
Puis la pandémie, sombre fléau inattendu,
Balaya nos prévisions, nous laissant perdus.

L'inflation galopante en un tourbillon fou,
Exacerba les peurs, les esprits à bout.
Les conflits géopolitiques, la crise énergétique,
Rendent nos calculs vains, nos espoirs chimériques.

Et dans cette tourmente, le climat se rebelle,
Imposant des coûts, des risques, des querelles.
La transition énergétique, un chantier titanesque,
Réclame des moyens colossaux, une vision gigantesque.

La transformation digitale bouleverse nos pratiques,
Modifie les emplois, les affaires, les dynamiques.
Les BRICS dédollarisent, défiant l'hégémonie,
Complexifiant encore notre fragile harmonie.

Les flux d'investissements deviennent incertains,
Géopolitique et sécurité dictent leur chemin.
Les économistes, perdus, tentent de suivre l'argent,
Dans un labyrinthe obscur, opaque et mouvant.

L'intelligence artificielle, promesse et défi,
Intègre nos modèles, nous pousse à l'infini.
Mais trop de données tuent la donnée, hélas,
Sans science des données, notre savoir se lasse.

Les modèles traditionnels, jadis fiables et sûrs,
S'effondrent sous la pression des marchés qui perdurent.
Accidents économiques, imprévus fréquents,
Mettent à mal nos théories, nos calculs, nos plans.

Complexité croissante, analyses demandées,
Par des décideurs en quête de clarté.
Hypothèses fragiles, tendances volatiles,
Naviguer devient un art, une tâche difficile.

Ainsi, moi, économiste, dépose les armes,
Face à ce monde nouveau, aux incessants vacarmes.
Réinventer nos méthodes, intégrer de nouveaux savoirs,
Telle est votre mission, notre dernier espoir.

L'avenir de notre science dépend de votre adaptation,
De l'alliance des disciplines, de la pluridisciplinarité.
L'intelligence artificielle, la science des données,
Seront vos alliées dans ce monde complexifié.

Alors, à vous, futurs économistes, je laisse ce message,
Relevez le défi, osez l'apprentissage.
Face à l'inconnu, soyez prêts à changer,
Pour que l'économie, à nouveau, puisse briller.



Mardi 21 Mai 2024


Dans la même rubrique :
< >

Experts invités | Coup de cœur | Quartier libre | Replay vidéo & podcast outdoor



Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.

 


















Revue de presse