L'ODJ Média



Moins on en sait sur la voiture électrique, plus on s’y oppose !


Rédigé par le Jeudi 8 Février 2024

Dans un monde où l'adoption de la voiture électrique est vue comme une étape cruciale vers un avenir durable, une étude récente révèle un clivage marqué dans les attitudes envers ces véhicules, clivage qui semble étroitement lié au degré de familiarité avec cette technologie. L'enquête, orchestrée par le Collectif Mobilité et portant sur les perceptions des habitants d'Île-de-France, met en lumière une réalité nuancée, spécifique certes à cette région, mais qui peut offrir des perspectives applicables à une échelle plus large.



A lire ou à écouter en podcast :


La voiture électrique : Entre enthousiasme et réticence, le savoir fait la différence !

Sur les 2799 individus interrogés, un consensus émerge sur la nécessité de limiter l'usage automobile, malgré cela, 61% anticipent de maintenir leurs habitudes de déplacement. Cela dit, une proportion significative envisage un changement de véhicule dans les cinq ans à venir, sans pour autant avoir une idée précise de leur future acquisition. La principale barrière à l'achat d'une voiture électrique semble être le coût, avec une majorité d'acheteurs potentiels disposant d'un budget inférieur à 250 000 dhs, ce qui rend difficile l'option électrique.

Ce qui frappe dans cette enquête, c'est la préférence marquée pour l'hybride rechargeable, perçu comme un compromis idéal, malgré son prix élevé. Cela traduit une indécision quant au meilleur choix à faire, oscillant entre les avantages des moteurs thermiques et électriques. Néanmoins, les obstacles tels que le coût élevé des véhicules électriques, les défis liés à la recharge et leur inadéquation supposée avec certains besoins restent des points de contention.

L'étude révèle également une corrélation significative entre le niveau de connaissance des voitures électriques et l'attitude à leur égard. Parmi les participants, 66% sont considérés comme novices, n'ayant jamais eu d'expérience directe avec ces véhicules, tandis que seulement 4% se qualifient d'experts, utilisant régulièrement une voiture électrique. Cette méconnaissance semble alimenter une opposition notable à l'accélération de la transition vers l'électrique, en particulier chez les individus plus âgés et ceux habitant loin de Paris, où la dépendance à la voiture est plus forte.

Mots clés : voiture électrique, étude, perception, transition énergétique, hybride rechargeable, coût, recharge, adoption, technologie, mobilité durable






Mohamed Ait Bellahcen
Un ingénieur passionné par la technique, mordu de mécanique et avide d'une liberté que seuls l'auto... En savoir plus sur cet auteur
Jeudi 8 Février 2024

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Formation & Emploi | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média




Titre de la page

Un magazine créé avec Madmagz.



Titre de la page




Recherche






















Votre Titre
Le bouquet L'ODJ :  Web Radio    , Portail Web   , Application Mobile   , Magazine connecté   , e-Kiosque PDF  , Régies Arrissala
Menu collant à droite de la page