Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search




Ni figue ni raisin !


Mon Dieu s'il vous plaît accordez moi mon plein quotidien..



Ni figue ni raisin !

On aura vécu le Covid saison 1, avec confinement, mesures restrictives de liberté, masque obligatoire et survécu à la saison 2 avec une première dose d'un vaccin expérimental aux effets secondaires non encore suffisamment étudiés.
Et puis , on a connu les test pcr à répétition ..
A part cela , tout va bien ou presque..
Et puis , une deuxième dose et puis la saison 3 avec la troisième dose et le pass sanitaire ou vaccinal qui a mis au ban de la société tous ceux et celles qui refusent de se faire vacciner eux et leurs enfants..

On a cette belle impression que tout cela est désormais derrière nous , sauf que malheureusement rien ne va plus  !

Avec l'urgence sanitaire, on a très vite été rattrapés par l'urgence sociale puisque l'épisode des hausses des prix des denrées alimentaires sera un calvaire de plus pour ceux qui ont perdu leur emploi depuis le Covid , ou ceux qui vivaient déjà la précarité et la vulnérabilité.
A part cela, tout va bien..
Et puis , depuis quelques semaines, nous vivons la guerre d'Ukraine avec ce déluge et cette escalade vers une déflagration mondiale et un conflit dévastateur pour la planète..
Avec l'invasion Russe , les cours du brut et de l'énergie ont poursuivi leur folle flambée et les marchés mondiaux du blé et autres céréales s'affolent également à tel point qu'un risque de pénurie et de famine pointe à l'horizon.
Jusque là tout va bien !
Alors, le ciel va-t-il nous tomber sur la tête !?

S'il faut absolument se passer de sucre , d'huile et de blé, pour raisons médicales, par manque de moyens ou du fait d'une pénurie mondiale, il faudra bien s'en accommoder car de toutes les manières on n'aura franchement plus le choix ! 

Il faudra se contenter de ce que nos agriculteurs et paysans nous proposeront et l'être humain a cette faculté de s'adapter, de se remettre en question et de changer d'habitudes lorsqu'il se sent menacé par un quelconque danger .

Pour les carburants , s'il faut s'attendre au pire , s'il faut se confiner chez soi , et ne sortir qu'à vélo , faute de pouvoir faire son plein , on survivra sans nos voitures..
Ce sera toujours la vie car jusque là tout allait bien . 
Seigneur , épargnez - nous la peste , la guerre et les famines. 
Par Hafid Fassi Fihri





Hafid Fassi fihri
Hafid Fassi Fihri est un journaliste atypique , un personnage hors-normes . Ce qu'il affectionne,... En savoir plus sur cet auteur
Dimanche 3 Avril 2022

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 7 Août 2022 - 19:39 Succès inconsistant d’Israël à Gaza

Samedi 23 Juillet 2022 - 16:33 Déni de réalité

Billet



Magazine créé avec Madmagz.