Menu
lodj lodj
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
search





PLF 2022 : Propositions pour booster les TPME


Par Najib Mikou



Une disposition fiscale pour créer des Sogo Shosha marocains et booster nos TPME

PLF 2022 : Propositions pour booster les TPME
Le tissus économique national est constitué à près de 95%, de TPME qui pâtissent de manque de compétitivité et de taille critique pour peser dans la demande aussi bien nationale que intenationale.

Est-ce une fatalité ? Est-ce une menace ? Est-ce une entrave à notre développement économique ?

Évidemment que non. Loin s'en faut. Mais que faire pour sortir du cercle vicieux et en faire une véritable chance ?

Une 1ère idée : je propose la création de Sociétés privées de Mutualisation et de Commercialisation (SMC) avec un tour de table constitué majoritairement des TPME qui en font partie, pour permettre une mutualisation aussi bien de leurs approvisionnements que de leurs ventes au Maroc et à l'étranger.

Le levier fiscal peut y contribuer substantiellement à travers une exonération de l'IS pendant 5 ans et des conditions dissuasives de droit d'entrée et de sortie dans leur Capital pour celles qui seraient cotées en bourse.

L'impact attendu de telles SMC sur leurs membres et sur l'économie nationale, est considérable. Je peux en citer à titre d'exemple :

1- une taille critique en termes de leurs besoins en intrants, qui leur permettra d'accéder à des crédits fournisseurs mutualisés et très avantageux par le prix, la qualité et les délais de paiement ;

2- un gain de compétitivité considérable pour ses membres ;

3- une capacité à candidater à une commande publique nationale considérable ;

4- une capacité à garantir une régularité d'approvisionnement des marchés internationaux en qualité et en quantité ;

5- une force de négociation crédible aussi bien auprès des fournisseurs, des clients que du système bancaire ;

6- une fenêtre idoine d’intégration de l’informel à travers la force d'attraction multidimensionnelle qu'elle peut constituer pour lui ;

7- une ouverture stratégique pour le développement des exportations nationales par des entreprises suffisamment nombreuses, mais dont la taille et l'atomisation les éliminent de facto de tout accès aux marchés internationaux.

8- un paravent solide face à des importations mieux armées et hégémoniques.

9- un bassin de création massive d'emplois.

Rien n'est fatalité, tout est opportunité pour celui qui prospecte au-delà du carré où il s'est enfermé lui-même par lui-même





Mercredi 3 Novembre 2021

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Décembre 2021 - 09:05 Les levée de fond des startups Africaines en 2021