L'ODJ Média



Pour une refonte stratégique du secteur énergétique et du développement durable


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 3 Avril 2024



Le Maroc se trouve à un carrefour critique de son développement, confronté à la double exigence de croissance économique et de durabilité environnementale.

L’appel de Mme Leila Benali, ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, pour une refonte stratégique du secteur énergétique et du développement durable souligne l’urgence et l’importance d’une action coordonnée. Sa déclaration met en évidence plusieurs axes majeurs qui démontrent pourquoi le Maroc a impérativement besoin d'une nouvelle stratégie en matière d'énergie et de développement durable.

Premièrement, la nécessité de neutralité carbone et d'efficacité énergétique s'impose comme une condition sine qua non pour le Maroc, dans le contexte d'une urgence climatique mondiale. La mise en place d’une stratégie bas carbone pour 2050 exige des leviers techniques et financiers robustes, ainsi qu’une évaluation précise des impacts macroéconomiques de la décarbonation. Cette démarche s'avère essentielle pour la transition vers une économie moins dépendante des combustibles fossiles et plus résiliente face aux changements climatiques.

Deuxièmement, l'accélération du déploiement des énergies renouvelables est centrale dans la stratégie marocaine. Avec un potentiel solaire et éolien parmi les plus élevés au monde, le Maroc a l'opportunité non seulement de réduire sa dépendance énergétique mais aussi de devenir un leader dans le domaine des énergies propres. L’augmentation de l’électrification et le développement d’une agriculture durable constituent d'autres piliers de cette vision, visant à minimiser l'empreinte carbone du pays tout en assurant sa sécurité alimentaire et énergétique.

Troisièmement, la promotion de villes intelligentes et d'un système de transport zéro émission reflète une approche holistique du développement durable. En intégrant les technologies avancées et les solutions innovantes, le Maroc peut améliorer la qualité de vie de ses citoyens, réduire les émissions de gaz à effet de serre et stimuler l'économie numérique.

La Stratégie Nationale de Développement Durable (SNDD) et le Nouveau Modèle de Développement (NMD) tracent la voie vers un avenir où la croissance économique et la protection de l'environnement vont de pair. Cela implique un effort concerté de toutes les parties prenantes, au niveau national comme régional, pour s'aligner sur ces objectifs ambitieux.

En outre, la transition vers une économie circulaire, à travers la gestion durable des déchets et la promotion de l'économie circulaire dans les villes, ainsi que la réforme du secteur minier pour valoriser les minerais stratégiques et promouvoir un secteur minier durable, sont des initiatives clés pour le développement durable du Maroc.

En conclusion, la nécessité pour le Maroc d’adopter une nouvelle stratégie en matière d’énergie et de développement durable est claire. Cette stratégie doit être inclusive, innovante et intégrée, prenant en compte non seulement les impératifs environnementaux mais aussi les enjeux économiques et sociaux. L'ambition du Maroc de devenir un modèle de développement durable en Afrique et au-delà dépendra de sa capacité à mettre en œuvre ces changements stratégiques de manière efficace et coordonnée.
 





Mercredi 3 Avril 2024

Dans la même rubrique :
< >

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Formation & Emploi | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média




A mag created with Madmagz.







Recherche






















Le bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail Web   , Application Mobile   , Magazine connecté   , e-Kiosque PDF  , Régies Arrissala
Menu collant à droite de la page