Menu

Pourquoi on regarde la télé-réalité ?


“La notoriété est devenue une valeur cardinale de notre société à laquelle croit prétendre chaque individu.”



La télé-réalité est un phénomène qui fait aujourd’hui ravage. Elle est par définition un genre télévisuel, ayant pour principe de suivre la vie quotidienne d'anonymes ou de célébrités. Ces émissions sont aujourd’hui de plus en plus variées du à leur incroyable succès. En effet, la téléréalité est un phénomène complexe, fondé sur l’exhibitionnisme ou le fait d’accepter d'être vu par des millions de téléspectateurs.
 
Afin de mieux comprendre ce phénomène, il faut le situer dans le temps.
 
La télé-réalité voit le jour aux Etats-Unis pendant les années 70, plus précisément en 1971.

La toute première télé-réalité intitulée “An american family” avait pour but de montrer en plusieurs épisodes le quotidien d’une famille ordinaire, totalement inconnue au bataillon et américaine pour le coup en s’y infiltrant. Face au succès de l'émission et à l’aspect “innovant” de la chose, le concept est repris automatiquement en 1974 au Royaume-Uni mais cette fois-ci avec l'émission “The family”. Une fois de plus c’est un véritable succès. Et à partir de ce moment, la BBC décida de reproduire en masse des émissions reposant sur le concept qu’est la télé-réalité.
 
Il a fallu attendre bon nombre d’années avant de voir arriver ce phénomène en France. La première chaîne locale à franchir le cap est TF6, le 8 janvier 2001 avec son émission “aventure sur le net” dont le principe se rapproche un peu de “big brother”, une émission de télé-réalité néerlandaise ou on voit un groupe de personnes cohabiter dans une même maison isolés de l'extérieur. Les candidats sont en compétition afin de gagner une somme d’argent importante mais chaque semaine, certains d’entre eux sont soumis au vote public, entraînant le départ de l’un d’entre eux de l'émission pour celui ayant récolté le moins de votes. Oui, c’est très banale comme concept.
 
Cependant, le réel grand succès de la télé-réalité française arrive seulement quelques mois plus tard avec la célèbre émission “love story” en avril 2001. Encore une fois, cette émission reprend le concept de “big brother” mais cette fois-ci, la possibilité de voter n’est pas envisageable. En effet, 11 candidats célibataires filmés 24h/24 par 26 caméras pour le plus grand plaisir des voyeuristes. De la, on voit la starification de candidats souvent dénués de talent, pour leur simple existence.
 
Face au succès de love story, avec des pics d’audiences de plus de 11 millions de téléspectateurs, les programmes de téléréalité n’ont cessé de croître. Aujourd’hui on peut même catégoriser ces émissions. Des simples émissions de vie en communauté comme “Les anges de la télé-réalité” à des émissions de compétition comme “Koh Lanta” par exemple. Oui, on trouve de tout ! Des émissions de séduction, de rénovation, de mode de vie, de mise en scène de vedettes, de musique, de compétition culinaire, etc..
 
Cependant, les émissions de télé-réalité qui font le plus d’audiences aujourd’hui sont les émissions de vie en communauté sans réel but final. En facette, ces émissions sont jugées absurdes, banales voire même inintéressantes.

Alors d'où émane cet intérêt que nous leur portons ?
 
Nous nous y intéressons principalement à cause du Striatum. Une petite partie dans notre cerveau qui est impliquée entre autres pour nous donner du plaisir. Le striatum intervient sur plusieurs circuits de gestions cérébrales dont un qui nous intéresse spécialement. Il s’agit du circuit de la joie malveillante ou joie maligne, une joie un peu sadique provoquée par le malheur d’autrui.
 
Un mécanisme inconscient mais inné en chacun d’entre nous. Lorsqu’un candidat de télé-réalité se fait malmener par un autre candidat, par la production ou par un jury, le striatum s’excite et nous donne du plaisir. C’est le même sentiment qui est provoqué par la visualisation de vidéos de chutes ou de fails, c’est la provocation d’une joie malsaine. Et c’est exactement pour cette raison là, qu’on aime regarder de la télé-réalité.
 
Il n’est pas nouveau que de savoir que la mauvaise réputation de la télé-réalité la précède. Considérée comme un veritable fleau, la télé-réalité à pour rumeur de rendre les telespectateurs completement idiot. Cette rumeur s’est aujourd’hui concrétisée. En effet, plusieurs neurologues ont remarqué que si la striatum est trop souvent stimulé, cela réduit la matière grise de l'hémisphère droit du cerveau. Ça rend con quoi !
 
Ce qui est intéressant c’est que cette dernière n’est bénéfique qu’aux participants, car considérée comme un véritable tremplin pour certains. La télé-réalité permet dans certains cas de gagner énormément d’argent. En faisant le buzz et en gagnant un max de notoriété, les candidats gagnent un nombre important de followers et sont alors contactés par des marques afin de faire des placements de produits sur leurs réseaux sociaux. Des placements payés très chers, parfois même à des prix exorbitants.
 
 
Aujourd'hui, la téléréalité est une sphère qui attire beaucoup de jeunes assoiffés de notoriété, de visibilité et d'argent rapide. 

Alors pour quand une télé-réalité marocaine ?
 
 
 

Par Salma Hamdi 





Jeudi 1 Avril 2021




Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html






L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site