Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search









Prévisions au T1- 2022 : Le HCP table sur une croissance de 2,8 %


Après avoir progressé de 7,8 % au troisième trimestre 2021, l’économie nationale, portée par un accroissement de 2,9 % de la valeur ajoutée hors agriculture et par une augmentation de 19,1 % de celle de l’agriculture, se serait raffermie de 4,9 %, un trimestre plus tard. Ces chiffres émanent du HCP qui, en termes prévisions pour le premier trimestre 2022, table sur une croissance de 2,8 %.



Aussi, précise-t-on, de même source, qu’au premier trimestre 2022, la demande mondiale adressée au Maroc augmenterait, en variation annuelle, de 2,4 % et celle intérieure poursuivrait son accroissement au début de l’année.  
 
Toutefois, le HCP constate un « rythme en légère décélération notamment au niveau des dépenses des ménages ». Et ce, au moment où les dépenses publiques poursuivraient, quant à elles, leur tendance haussière, portant par-là, la « hausse de la consommation publique, en variation annuelle, à 4,5 % ». Ce qui ferait que » l’investissement brut progresse au rythme de 7,8 %, tiré par la bonne orientation de l’investissement en biens d’équipement industriel et de BTP ».

En détail, le HCP précise qu’au titre de la période en question, la valeur ajoutée hors agriculture croîtrait, en glissement annuel, de 3,4 %. Et pour causes :

Dans le secteur tertiaire, l’activité poursuivrait son amélioration dans les services marchands notamment le commerce et le transport, et, contribuerait pour +1,6 points à l’évolution du PIB.

Dans le secteur secondaire, les activités industrielles et de construction poursuivraient leur amélioration amorcée depuis le deuxième trimestre 2021.

Pour ce qui est des activités agricoles, le HCP révèle que celles-ci afficheraient, pour leur part, une inflexion à la baisse après avoir été particulièrement dynamiques en 2021.
Et pour causes : Les performances des filières végétales « seraient affectées par une pluviométrie automnale en dessous d’une saison normale ».

Toutefois, précise-t-on de même source, la production animale poursuivrait son évolution positive, mais à un rythme plus modéré grâce, notamment, au développement des activités avicoles.

En guise de conclusion, le HCP précise que globalement et sous l’hypothèse d’une récolte céréalière en dessous de la moyenne quinquennale d’environ 9 %, la valeur ajoutée agricole s’infléchirait, en variation annuelle, de 4,5 %.


Mardi 4 Janvier 2022


Noureddine Batije
Noureddine BATIJE est un journaliste spécialiste en investigation journalistique et traitement de... En savoir plus sur cet auteur

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | Revue de presse | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.