L'ODJ Média




Raconte moi une histoire…




Écouter le podcast en entier :


Par Rachid Boufous

Ci-après 4 histoires totalement imaginaires, sorties d’une intelligence artificielle CHATGPT, à qui j’ai demandé de me raconter des histoires qui se passent en des lieux différents : Tanger, Goulmima, Chaouen et Ushuaia.

Je vous laisse lire ces histoires sorties du cerveau de la machine et démontrent ce que les algorithmes et les chatbot arrivent à faire en quelques secondes, puisque l’écriture s’affiche instantanément sur l’écran dès que la question est posée. 
Dans un futur proche, l’intelligence artificielle nous rendra inutiles… Danger !

Histoire 1 : Raconte moi une histoire qui se passe à Tanger…

Il était une fois, dans la ville cosmopolite de Tanger, une jeune femme nommée Samira. Elle était passionnée par la culture et l'histoire de sa ville natale, et elle passait son temps libre à explorer les rues étroites et les bâtiments historiques de Tanger.

Un jour, Samira a décidé de visiter le Palais de Dar el-Makhzen, un imposant bâtiment construit au 17ème siècle qui servait autrefois de résidence pour les sultans marocains. Elle était fascinée par les fresques colorées et les mosaïques qui décoraient les murs, et elle a passé des heures à les contempler.

Alors qu'elle se promenait dans les jardins du palais, elle a remarqué un portail en fer forgé caché derrière des buissons. Elle a décidé de l'explorer et elle a découvert un passage secret qui menait à une salle souterraine. Elle a été stupéfaite de voir que la salle était remplie de trésors anciens, y compris des bijoux en or, des objets en argent et des pièces de monnaie rares.

Samira a réalisé que ces trésors devaient appartenir aux sultans marocains qui avaient vécu dans le palais. Elle a décidé de partager sa découverte avec les autorités locales et les experts en histoire, qui ont confirmé que les objets étaient authentiques et avaient une grande valeur historique et culturelle.

Grâce à sa découverte, le palais de Dar el-Makhzen a été rouvert au public et les trésors ont été exposés dans une salle spéciale pour les visiteurs. Samira est devenue célèbre pour sa découverte et elle a été invitée à donner des conférences sur l'histoire de Tanger et sur ses découvertes archéologiques. Elle a continué à explorer la ville, à la recherche d'autres trésors cachés, et a contribué à la préservation de la riche histoire de Tanger.

Histoire 2 : Raconte moi une histoire qui se passe à Goulmima…

Il était une fois, dans la ville de Goulmima, un homme nommé Lahcen. Il était un artisan talentueux qui travaillait la poterie depuis son plus jeune âge. Il avait appris les techniques traditionnelles de la poterie auprès de son grand-père et il avait développé un style unique qui était très apprécié dans la région.

Un jour, Lahcen a reçu une commande spéciale d'un client étranger qui voulait une grande quantité de poteries pour décorer sa maison. Il était un peu nerveux à l'idée de réaliser une commande aussi importante, mais il était déterminé à faire de son mieux. Il a passé des semaines à travailler sur les pièces, veillant à ce que chaque détail soit parfait.

Finalement, le jour est venu de livrer les poteries au client. Il a chargé les pièces sur son camion et il a conduit jusqu'à la ville voisine où le client vivait. Il était un peu anxieux à l'idée de rencontrer le client et de voir sa réaction aux poteries, mais il était fier de son travail.

Quand il est arrivé à la maison du client, il a été accueilli chaleureusement. Le client était un collectionneur d'art qui avait entendu parler de la réputation de Lahcen. Il a examiné chaque pièce avec attention et il a été impressionné par la qualité et la beauté des poteries. Il a payé un bon prix pour les poteries et il a même commandé une autre commande pour Lahcen.

Cette commande spéciale a permis à Lahcen de gagner suffisamment d'argent pour agrandir son atelier et embaucher des employés pour l'aider dans sa production. Il est devenu célèbre dans tout le pays pour ses poteries uniques et il a continué à partager ses connaissances et ses techniques avec les jeunes artisans de Goulmima. Il est devenu un symbole de la tradition artisanale de la ville, qui a été préservée et perpétuée grâce à son travail.

 

Histoire 3 : Raconte moi une histoire qui se passe à Chaouen 

Il était une fois une petite ville appelée Chaouen, située dans les montagnes du nord du Maroc. C'était un endroit magnifique, entouré de montagnes enneigées et de champs verdoyants. Les maisons étaient peintes dans des couleurs vives, avec des toits en terrasse et des rues étroites et sinueuses. Les habitants étaient accueillants et chaleureux, et il y avait toujours quelque chose à faire, que ce soit se promener dans les rues animées, faire du shopping dans les marchés locaux ou explorer les nombreux sentiers de randonnée dans les montagnes environnantes.

Un jour, un jeune homme nommé Hassan a décidé de quitter sa ville natale pour partir à l'aventure. Il avait entendu parler de la beauté de Chaouen et a décidé de visiter cette ville. Il a pris un bus de nuit pour arriver tôt le matin. Il était émerveillé par la vue des montagnes enneigées et des maisons colorées de la ville. Il a décidé de se promener dans les rues pour découvrir les merveilles de la ville. Il a rencontré des gens accueillants et chaleureux, qui l'ont aidé à trouver un endroit pour dormir.

Le lendemain matin, Hassan a décidé de faire une randonnée dans les montagnes environnantes. Il a passé toute la journée à explorer les sentiers, à prendre des photos et à profiter de la vue imprenable sur la ville. Il a rencontré un groupe de personnes qui partageaient sa passion pour la randonnée et ils ont passé la journée ensemble à explorer les montagnes.

A la fin de la journée, Hassan était épuisé mais comblé. Il avait passé une journée incroyable à découvrir les merveilles de Chaouen et à rencontrer des gens formidables. Il a décidé de rester encore un jour de plus pour continuer à explorer la ville et les montagnes avant de retourner chez lui. Il est reparti chez lui avec des souvenirs inoubliables de cette belle ville et des gens qu'il avait rencontrés.

Histoire 4 : Raconte moi une histoire qui se passe à Ushuaia 

Il était une fois un couple, Maria et Juan, qui avaient toujours rêvé de visiter Ushuaia, la ville la plus au sud du monde. Ils avaient entendu parler de ses paysages à couper le souffle, de ses sentiers de randonnée et de sa faune unique. Finalement, ils ont décidé de réserver un voyage pour célébrer leur anniversaire de mariage.

Ils sont arrivés à Ushuaia un matin ensoleillé et ont été accueillis par des vues époustouflantes sur les montagnes enneigées et le canal de Beagle. Ils ont passé leur première journée à explorer la ville, à faire du shopping dans les boutiques locales et à déguster des plats typiques de la région.

Le lendemain, ils ont embarqué pour une excursion en bateau sur le canal de Beagle pour voir les phoques et les manchots de Magellan. Ils ont également eu la chance d'apercevoir des baleines et des dauphins jouant dans les eaux autour du bateau. C'était une expérience incroyable qu'ils n'oublieraient jamais.

Le surlendemain, ils ont fait une randonnée dans les montagnes environnantes pour voir les glaciers et les lacs. C'était un défi physique, mais les vues étaient incroyables et ça en valait la peine. Ils ont terminé la journée en se relaxant dans les sources chaudes naturelles de la région.

Leur dernier jour, ils ont visité le Parc national Tierra del Fuego pour voir les renards arctiques, les condors et les castors. Ils ont également pris des photos souvenirs devant le panneau signalant le point le plus au sud de l'Amérique du Sud.

Au moment de repartir, ils ont été tristes de quitter Ushuaia, mais ils ont promis de revenir un jour pour revivre ces moments inoubliables. Ils sont rentrés chez eux avec des photos et des souvenirs plein la tête, et surtout, l'amour renforcé pour cette destination magique.

Rédigé par Rachid Boufous 



Dimanche 15 Janvier 2023


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 22 Juillet 2024 - 09:38 Season Gender

Experts invités | Coup de cœur | Quartier libre | Replay vidéo & podcast outdoor | Chronique : À charge et à décharge



Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.

 



















Revue de presse