L'ODJ Média



Renault appelle à l'union Européenne face à la féroce concurrence des voitures électriques Chinoises


Rédigé par le Vendredi 1 Mars 2024

Dans l'arène impitoyable de l'industrie automobile, la menace chinoise plane de plus en plus lourdement sur le marché européen. Pour contrer cette avancée redoutable, Luca de Meo, directeur général du groupe Renault et chef de l'ACEA, lance un appel retentissant à l'unité. Son plaidoyer ? Créer un Airbus de la voiture électrique, une coalition des constructeurs européens, pour contrer avec vigueur les constructeurs venus de l'Empire du Milieu, qui ont déjà conquis des parts de marché importantes dans le secteur.



Renault plaide pour une alliance des constructeurs européens :

S'inspirant du succès stratégique d'Airbus, fruit d'une coopération industrielle entre plusieurs pays européens pour défier l'ogre américain Boeing, de Meo propose une vision ambitieuse pour l'avenir de l'industrie automobile européenne. Cette alliance renforcée permettrait non seulement de mutualiser les ressources et les compétences, mais aussi de créer un écosystème complet pour les véhicules électriques, des usines de batteries aux composants électroniques, en passant par les moteurs.

Cette initiative vise à maximiser l'efficacité opérationnelle tout en réduisant les coûts, offrant ainsi aux constructeurs européens un moyen stratégique de se défendre contre la concurrence féroce venue d'ailleurs. Bien que des collaborations entre marques existent déjà dans certaines niches, telles que l'association entre Peugeot, Citroën et Toyota, ou entre Fiat et Opel, de Meo appelle à une coopération renouvelée et étendue à l'ensemble du secteur.

Malgré les défis et les obstacles, la vision de de Meo offre une lueur d'espoir dans un paysage automobile en constante évolution. Des discussions prometteuses avec des géants du secteur tels que Volkswagen et Volvo témoignent de la volonté de Renault de s'engager activement dans cette voie. Face à la concurrence acharnée et aux enjeux cruciaux pour l'avenir de l'industrie automobile européenne, l'heure est à l'action collective. L'avenir de l'automobile électrique européenne en dépend.

Mots-clés : Renault, voiture électrique, concurrence chinoise, alliance européenne, industrie automobile, coopération, stratégie, Airbus, marché






Mohamed Ait Bellahcen
Un ingénieur passionné par la technique, mordu de mécanique et avide d'une liberté que seuls l'auto... En savoir plus sur cet auteur
Vendredi 1 Mars 2024

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Formation & Emploi | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média




A mag created with Madmagz.







Recherche






















Le bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail Web   , Application Mobile   , Magazine connecté   , e-Kiosque PDF  , Régies Arrissala
Menu collant à droite de la page