Menu
lodj lodj
lodj
Twitter
YouTube
Digital Radio
Digital TV
LinkedIn
Facebook



Retrospective 2020 : Comment et pourquoi l'Amérique a perdu son élection présidentielle ?


Après un dépouillement sous très haute tension, à l'issue d'un combat qui a tenu en haleine l'Amérique et le monde entier, le nom du futur président des États-Unis ne tenait qu'à un fil ce vendredi tellement l'écart était très minime dans les derniers Etats en jeu.



Un dépouillement sous très haute tension .

.Cela ne tenait qu'à 0,1 des votes et quelques centaines d'électeurs seulement . En Géorgie notamment et en Pensylvannie où Joe Biden a réussi à renverser la vapeur et prendre l'avance d'un pouce à l'issue d'un long coude-à-coude incroyablement serré où les deux camps ont disputé et contesté vote après vote . Mais , il faut dire que les votes par correspondance ont fait penché la balance en faveur du candidat démocrate en Géorgie qui vote républicain traditionnellement. Remporter la Géorgie ouvrira certainement à Joe Biden les portes de la Maison Blanche , car Trump ne peut plus rien espérer s'il perd la Géorgie .

Ecouter ou continuer à lire



Battle for the soul of the Nation

Si Joe Biden est déclaré vainqueur dans les prochaines heures , et ce sera le cas sauf très gros renversement de situation, il le devra certainement à une dynamique anti-Trump tant chez les 25 millions de nouveaux électeurs que chez les médias, et surtout grâce au vote par correspondance largement et de loin en sa faveur .

Un président par correspondance , il est bien vrai , avec le vote des américains vivant à l'étranger dont les diplomates et les militaires , et surtout les démocrates qui ont suivi les instructions contre le covid.

Après la bataille des bulletins et des accusations, est venue la guerre des communiqués , des tweets et des réseaux sociaux qui ont gagné des centaines de millions de dollars au cours de cette élection.

Biden aura eu le dernier mot en affirmant que Trump avait mis en doute la crédibilité du système électoral de la démocratie américaine. Il faut également souligner

le pouvoir effrayant des médias américains qui avaient la lourde responsabilité d'annoncer les résultats et le verdict final et tout le monde a vu comment une intervention de Trump a été interrompue et censurée en direct.

Le plus intriguant est que la majorité des grandes chaînes ont déclaré Biden vainqueur au Wisconsin alors qu'en réalité ce n'est même pas le cas , et qu'il faudrait donc retirer au candidat démocrate onze grands électeurs et les remettre sur le compte de Trump.
Par ailleurs, par rapport aux accusations de fraudes , avec ou sans preuves , les observateurs indépendants assurent qu'en principe dans chaque bureau de vote il y a des caméras et un assesseur de chaque camp. Cependant, le doute persiste et si Donald Trump et ses avocats parlent de coup d'état et de triche pour le renverser, Joe Biden et son QG de campagne évoquent la tentative de coup de force de Trump pour remporter les cinq États restants et qui n'avaient pas encore fini de dépouiller les bulletins et qui pourraient le faire jusqu'au 12 novembre.

Le président sortant s'est battu comme un lion , et a réclamé le recomptage des voix sachant que cette opération n'est pas gratuite en Amérique .

Sur le plan légal, Trump a le droit de faire tous les recours possibles mais à condition que cela aboutisse avant le 8 décembre prochain. Aussi , l'Amérique risque-t-elle de demeurer prise en otage, les deux camps compris, par la bataille judiciaire dont l'issue pourrait se faire chez la Cour Suprême fédérale comme il y a vingt avec l'élection de Georges Bush junior .

Le 14 décembre , les grands électeurs se réuniront effectivement pour confirmer l'élection du président.

Et le 6 janvier prochain, le Congrès dans son ancienne composition, devra entériner l'élection. En attendant, trois jours après la fermeture des bureaux de vote , l'Amérique attend toujours.
Franchement, pour être honnête intellectuellement , on s'est un peu précipité en comparant l'Amérique, à travers l'image qu'elle renvoie à travers les médias , à un pays du Tiers Monde car en Pensylvannie la juge a refusé d'accéder à la demande du président Trump de répéter le décompte des voix. Et Certains États traditionnellement républicains sont tombés dans le filet démocrate soit à cause des nouveaux électeurs , soit parce que l'électorat hispanique n'est pas le même d'une région à une autre . Donc , il est difficile de croire que Joe Biden remporte les Etats où les gouverneurs sont démocrates.

Des Inconnus et de grandes confusions.

Bizarrement, lors des présidentielles américaines il a semblé que le coronavirus ait pris congé , et ce qui est effrayant et terrifiant c'est de voir des centaines de milliers d'Américains armés jusqu'aux dents aux aguets aux abords des bureaux de vote .
l'Amérique a définitivement bel et bien perdu son élection présidentielle en raison de plusieurs Inconnus et de grandes confusions qui ont entouré ce duel qui pose une interrogation majeure et essentielle : n'est -il pas grand temps de réformer le système électoral et la Constitution américaine !?
Si Joe Biden a largement remporté le vote populaire au cours de cette présidentielle, en même temps le Congrès est tombé majoritairement dans l'escarcelle des Républicains. Ainsi, si Joe Biden devient président sa marge de manœuvre sera très limitée et il aura les mains presque liées !
Si par contre, Trump conserve la Maison Blanche , avec un Congrès en sa faveur il pourrait ouvrir la voie à une grande période d'incertitudes.

Coup de poker gagnant..

Mais finalement, le démocrate Joe Biden a réussi dans son entreprise de faire de cette élection un référendum pour ou contre Trump puisque franchement , outre le débat entre nationalistes souverainistes et globalistes , le seul enjeu de cette course à la Maison Blanche c'était bien celui-la : juger Trump sur son bilan.

Un coup de poker gagnant. The Battle for the sowl of the Nation, slogan de la campagne démocrate, en valait bien la peine.
Sinon, pour terminer, tout se jouait toujours dans un mouchoir de poche , sur des centaines de bulletins, avec le droit et la politique qui ne font pas forcément bon ménage.

Hafid Fassi Fihri / Arrissala / L'ODJ





Hafid Fassi fihri
Hafid Fassi Fihri est un journaliste atypique , un personnage hors-normes . Ce qu'il affectionne,... En savoir plus sur cet auteur
Mardi 1 Décembre 2020

Dans la même rubrique :
< >




Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html

Magazine créé avec Madmagz.


L'ODJ WEB MAG