L'ODJ Média




Sans jeûner de corps, mon jeûne d'esprit, à jamais gravé


Dans l'ombre du sacré, je trouve ma voie,
Mon cœur bat au rythme d'une foi secrète.
Sans jeûner de corps, mon âme s'envole,
Libre, dans la nuit, ma prière s'envoie.

Je marche seul, mais jamais abandonné,
Ma foi, mon guide, dans l'obscurité.
Le regard des autres, je l'ai dépassé,
Mon jeûne d'esprit, à jamais gravé.



Par Adnane Benchakroun

Dans l'ombre du mois sacré, je cherche ma voie,
Privé de jeûne, mon cœur saigne en silence.
La maladie en garde, point de malveillance,
Mais d'un regard étranger naît parfois l'émoi.

L'humble conseil du médecin, je le reçois,
Fidèle à la santé, je garde la distance.
La tradition m'échappe, quelle délivrance
Quand le corps défie l'esprit, sous son froid toit.

"Diabète et tension", murmure la sentence,
Exclu du rituel, je porte ma croix.
Malgré l'amour pour ma foi, quelle souffrance

De voir dans les yeux, doute et froide loi.
Je vis ma dévotion en clandestinité,
Éloigné des jeûnes, mais près de la piété.

Leurs "oui, mais" résonnent, lourds de conséquence,
Dans l'air chargé de non-dits, pesante ambiance.
Je ne cherche point leur approbation,
Ma foi est mienne, libre de toute condamnation.

Point besoin de mosquée pour prier,
Mon cœur est temple, ma foi, le sentier.
La santé m'empêche, mais l'esprit s'envole,
Vers des cieux plus cléments, où ma prière frôle

Les étoiles en quête de bénédiction,
Loin des regards, en douce communion.
Je m'inscris dans le temps sacré, différemment,
Mon jeûne est d'âme, en secret, ardemment.

Je porte ma croix, non sans mélancolie,
Sachant que certains ne verront que l'oubli.
Mais dans le silence de ma foi résolue,
Je trouve la paix, une quiétude absolue.

Le Ramadan, plus qu'un jeûne, est un partage,
De l'amour, de l'espoir, au-delà du rivage.
Exclu du rite, mais non de l'essence,
Je vis ma foi sans concession, en silence.

Jeûner d'esprit, non de corps, quelle épreuve,
Mais dans mon cœur, la flamme toujours s'élève.
Je cherche la lumière, dans l'ombre, je progresse,
Ma route est différente, mais jamais ne regresse.

Je navigue en solitaire, mais pas sans guide,
Ma foi, mon phare, dans la nuit, me prélude.
La tradition m'échappe, mais pas l'intention,
Je reste fidèle, envers et contre la frustration.

Le regard des autres, parfois si lourd à porter,
Ne pèse rien face à ma propre sincérité.
Mon jeûne intérieur, ma véritable quête,
Dans l'épreuve, ma foi devient ma conquête.

Je termine ce chemin, le cœur plein d'espoir,
Le Ramadan, autrement, j'ai su voir.
Le jeûne du corps m'est interdit, certes,
Mais dans mon âme, les portes restent ouvertes.

Ainsi je marche, éloigné mais si proche,
De la tradition, mon âme encore accroche.
Le mois sacré, dans mon cœur, résonne,
Pas de jeûne physique, mais l'esprit qui tonne.



Mardi 12 Mars 2024


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 13 Mai 2024 - 04:01 La nuit

Experts invités | Coup de cœur | Quartier libre | Replay vidéo & podcast outdoor



Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.

 


















Revue de presse









Menu collant à droite de la page