L'ODJ Média




Sebta et Mellilia : Stratégie marocaine d’enclavement… et comment !




par Majd El Atouabi

Sebta et Mellilia : Stratégie marocaine d’enclavement… et comment !
sebta_et_mellilia_strategie_marocaine_d_enclavement__et_comment_!.mp3 A lire ou à écouter en podcast :  (2.23 Mo)

Quatre mois après le discours de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, prononcé le 20 août dernier à l’occasion du 68ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple, lors duquel il avait clairement appelé à une rapide sortie de crise entre le Maroc et l’Espagne, réaffirmant au passage l’excellence des relations de partenariat avec ce pays, ainsi qu’avec la France, les signaux qui parviennent de la péninsule ibérique, comme de l’Hexagone, ne permettent toujours pas de jauger avec exactitude la nature des intentions de ces deux pays, et à travers eux celles de l’Europe, envers notre pays.

Abstraction faite de quelques coups tordus évidents, comme le récent jugement de la CJUE sur les produits agricoles et halieutiques originaires de nos provinces du Sud, sans oublier la décision de la France de réduire le quota de visas Schengen octroyés aux citoyens marocains qui s’apparente de plus en plus à une mesure de rétorsion économique, ces signaux évoluent souvent dans les zones grises de la dualité et des manoeuvres de coulisses. D’autant plus lorsqu’ils sont tempérés ou contrebalancés par des initiatives, des prises de position ou de simples déclarations en faveur de notre pays, comme c’est le cas pour la France sur le dossier du Sahara marocain.

Il en est ainsi de la campagne médiatique savamment orchestrée ces derniers mois par certains cercles en Espagne, à coup de révélations douteuses, d’analyses et d’études pour la plupart biaisées, où le Royaume du Maroc est dépeint comme un épouvantail menaçant, aux portes de l’Europe. La manoeuvre faussement flatteuse pour notre ego de «Moros» semble avoir pour unique objectif de liguer le vieux et chancelant continent contre les légitimes prétentions souverainistes d’un Royaume qui ne s’en est d’ailleurs jamais caché, mais qui n’aspire au fait qu’à s’affranchir du carcan d’un héritage colonial qui continue à ralentir son essor programmé.

Car oui, le Maroc revendique et continuera à revendiquer, comme il l’a toujours fait, la souveraineté sur Sebta, Mellilia, les îles Jaâfarines, ainsi que sur l’ensemble des territoires et confettis encore occupés par l’Espagne. Il le fait de manière ouverte, pacifique et civilisée, avec patience, intelligence et doigté. Et cela, nul besoin du rapport d’un think tank pour le démontrer.



Rédigé par Majd EL ATOUABI sur https://lopinion.ma



Jeudi 9 Décembre 2021


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 21 Avril 2024 - 15:34 Allo Alger, ici Berkane !

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Formation & Emploi | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média




A mag created with Madmagz.




Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.

 




Recherche

















Revue de presse










Menu collant à droite de la page