L'ODJ Média




Silence, et complaisance, on tue !


« Notre continent est brutal, sauvage, et peut verser dans la barbarie », disait Nicolas Sarkozy voici quelques mois, précisant, que « l’Europe, de tous les continents du monde, est le continent le plus brutal, où il y a eu les guerres les plus sauvages, et ce n’est pas au Moyen-âge, c’est au 20ème siècle ». L’Europe, c’est l’Occident, et dans l’Occident, il y a aussi, et surtout, les Américains, originaires d’Europe, et Israël, enfant de la sauvagerie d’Europe pendant la Deuxième Guerre mondiale. Et cette brutalité, cette sauvagerie, continue, jusqu’à nos jours, jusqu’à aujourd’hui !...



A lire ou à écouter en podcast :


Par Aziz Boucetta

Le sang coule, aveuglément, et les gens meurent, indistinctement. Il suffit d’être Palestinien et surtout Gazaoui pour que votre vie ne vaille plus rien en Israël, et ailleurs, aussi. Et il suffit que vous soyez Palestinien, ou simplement arabe ou musulman, pour que vos les sociétés européennes ne renient vos droits. En France, une dame a été placée en garde à vue pour le simple fait d’avoir dit « Salam Alaikoum » à des ouvriers de son immeuble… En plus du sordide, on est dans l’absurde ; Kafka était européen.

Pourquoi cela ? Au nom du droit du peuple juif à vivre, et si pour cela, d’autres doivent mourir, allons-y et a dieu vat ! Mais nulle part et jamais tout au long de l’Histoire, un peuple n’a vécu ou même survécu sur le cadavre d’un autre, sauf peut-être en Amérique.

Le monde occidental qui a découvert, réglementé, défini et culpabilisé le génocide, est en train d’en commettre un, aujourd’hui, sous nos yeux,… Israël par le fait, l’Europe et les Etats-Unis, à des degrés divers, par la complaisance, voire, par certains moments, pour certains, d’entre eux, par l’encouragement, l’armement !

Chaque jour, ce sont des morts en plus, des centaines de morts en plus, de trop, mais l’Europe s’en délecte, s’en réjouit. Ce qui plaît à Israël leur plaît, à Dieu ne plaise ! Et ceux des Gazaouis du nord de la Bande qui ne meurent pas sont obligés de se déplacer vers le sud. Tout abandonner, prendre ce qui peut tenir dans une voiture, avec les enfants, et partir… vers où ? Vers l’inconnu. Personne, dans le très démocratique Occident, ne s’en offusque, personne ne se révolte, du moins pami les officiels et les médias qui les servent. Voilà pour celles et ceux qui doutent, encore, de cette malsaine complicité entre pouvoir et médias en Occident, en Amérique, sauf rares preux défenseurs du droit des hommes à vivre décemment, en sécurité et dans le respect du plus élémentaire de leurs droits, celui de vivre !

Mais ceux qui s’en vont, avec enfants et bagages, ne sont que des populations civiles que l’Occident lui-même insiste à qualifier d’otages du Hamas. Mais, par son comportement, sa complicité avec Israël dans le crime de masse qui se prépare, qui a déjà commencé, il fait de cette population un soutien de Hamas ; deux millions de personnes, donc… Comment, un jour, cela n’atteindrait-il pas les pays européens et l’Amérique, où des millions de musulmans vivent ? Comment croire et pourquoi faire croire que l’Occident et Israël sont, seront et resteront en sécurité ? A-t-on déjà oublié la fatwa de...

Khomeiny contre Salmane Rushdie, qui a finalement été exécutée 30 ans après son émission ?

Et pourquoi tout cela ? Parce que le Hamas a massacré près de 1.500 Israéliens. Un crime, là aussi, un crime et des crimes de guerre là aussi, oui, c’est aussi incontestable qu’injustifiable, horrible qu’inexcusable. Mais dans sa réaction, en quoi l’Occident diffère-t-il de ceux qu’il qualifie avec une lourde insistance de « terroristes » ?

Aujourd’hui, Israël veut le sang pour le sang, la vie pour la vie, dent pour dent ; l’Etat hébreu est prêt à sacrifier ses ressortissants détenus à Gaza pour se venger, et faire couler le sang, et l’Occident aussi.

Oui, mais tout cela prive Israël du capital de sympathie que lui avaient témoigné le monde entier ce 7 octobre, durant et après l’attaque du Hamas. Beaucoup de monde s’était déclaré israélien, et encore plus de personnes se reconnaissaient dans ce cri. Aujourd’hui, les opinions publiques arabes des pays d’Abraham se retournent contre l’Etat hébreu, et les Occidentaux comprendront bientôt que les positions de leurs dirigeants ne concordent pas, plus, avec leurs déclarations sur les droits de l’Homme, droits universels, comme ils disent.

« Biden, Sunak, Macron, Sholtz et Meloni déclarent que rien, jamais, ne justifie le terrorisme » au lendemain du 7 octobre. « Biden, Sunak, Macron, Sholtz et Meloni » sont aujourd’hui complices de crimes de guerre. Ils ne le reconnaîtront jamais, mais ils le savent, en leur for intérieur. Samuel Huntington, en parlant de guerre de civilisation, n’avait jamais clairement professé que l’Occident ferait tout pour qu’éclate cette guerre. Défendre Israël contre l’attaque du Hamas aurait été une chose, le soutenir dans une réaction militaire contre le Hamas aurait été compréhensible, mais l’encourager à exterminer un peuple, à « éradiquer le Hamas », comme ils disent, en est une autre.

Il faut vraiment être de mauvaise foi pour ne pas comprendre la volonté de vengeance des Israéliens, car regardons ce qui nous arrive quand un seul Marocain est pris à partie par les Algériens, comme à Saïdia, mais il y a une différence entre vengeance et droit… et si les Israéliens ne respectent pas le droit, c’est parce que les Occidentaux les y encouragent, au nom d’un sentiment de culpabilité dû à la Shoah et la longue histoire des pogroms.

Dans leur désir de dominer, dans l’ivresse de leur puissance, dans leur cécité humaniste et dans leur brutalité coutumière et historique, Europe et Amérique mettent en danger leurs propres peuples, en péril les Israéliens qu’ils disent vouloir protéger, bouleversent le monde. Les Russes sont méchants, les Chinois sont fourbes, les Africains sont des riens, les Arabes et musulmans sont des terroristes… L’Occident n’a de reconnaissance que pour lui-même et ceux qu’il choisit d’adouber.

Le reste, aux yeux des Occidentaux, ne compte pas. Et cela conduira à la catastrophe, qui a déjà commencé. Joe Biden veut être réélu, Benyamin Netanyahou joue sa liberté, Emmanuel Macron continue de s’admirer, Olaf Scholz, Rishi Sunak et Giorgia Meloni sont des novices… et à cause d’eux, par leur fait et leur existence, un massacre se prépare, un génocide est en cours !

De Gaulle, Adenauer, Churchill, Kennedy, réveillez-vous, ils sont devenus fous !

Rédigé par Aziz Boucetta sur PanoraPost



Mardi 17 Octobre 2023


Dans la même rubrique :
< >

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Formation & Emploi | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média




A mag created with Madmagz.




Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.

 




Recherche

















Revue de presse










Menu collant à droite de la page